Le point sur les forêts de la HCN

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 16 juin 2017
Temps de lecture :
On voit ici une larve de tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE). Photo archives Journal Haute-Côte-Nord

On voit ici une larve de tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE). Photo archives Journal Haute-Côte-Nord

Forestville – C’est le 7 juin dernier que la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) a débuté les pulvérisations aériennes d’insecticide biologique sur des forêts fortement infestées de tordeuses des bourgeons de l’épinette (TBE) dans la région de la Côte-Nord.

Ces traitements s’inscrivent dans le cadre du programme 2017 de protection des forêts contre la TBE qui vise à maintenir les forêts infestées en santé le temps que l’épidémie passe. Pour ce faire, seul l’insecticide biologique Bacillus thuringiensis variété kurstaki (Btk) sera utilisé. Toutes les études scientifiques effectuée démontrent que le Btk est sécuritaire, autant pour la santé humaine qu’animale, ainsi que pour la végétation et l’environnement.

Les feux

La chaleur intense des derniers jours augmente le risque de feux de forêts dans la région, qui s’assèche en l’absence de pluie et en raison des vents. Au moment d’aller sous presse, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) indiquait un risque élevé d’incendie en Haute-Côte-Nord.

Partager cet article