Une citoyenne prend les choses en main

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 28 juin 2017
Temps de lecture :

Forestville – Après avoir constaté l’ampleur du sinistre survenu sur la rue Luc à Forestville le 14 juin dernier, Natacha Lavoie a décidé de passer à l’action afin de venir en aide aux quatre familles qui ont tout perdu.

« Je suis allée sur place pendant l’incendie avec mon fils. Je capotais de voir ça. Dès mon retour chez-moi j’ai fait un appel à tous sur ma page Facebook », dit la généreuse mère de famille.

Les appels ne se sont pas faits attendre et madame Lavoie a commencé à recevoir différents articles à son domicile. Elle s’est même rendue à Baie-Comeau à ses frais, pour aller récupérer des dons.

 

La réponse des gens fut d’une telle ampleur, que Natacha Lavoie a dû à nouveau faire appel au public afin de trouver un garage ou un entrepôt pour ranger les meubles, vêtements, articles de cuisine, articles ménagers et couvertures qui s’entassent chez-elle. « J’ai reçu un message de Nathalie Tremblay de Forestville qui a mis son entrepôt à notre disposition», ajoute-t-elle. Avec l’aide de madame Tremblay, Lydia Robinson, Mario Jourdain et sa tante Francine Martel, Natacha récolte et fait le tri de tout le matériel qui avait été récupéré par 3 familles sur 4 au moment d’aller sous presse. Le reste sera ramassé par le Centre d’action bénévole Le Nordest.

Investie à fond dans son projet, Natacha contacte Walmart de Baie-Comeau afin d’obtenir un don en argent ou en articles pour les sinistrés. « Le Centre d’action bénévole Le Nordest va poursuivre la démarche puisque ce doit être un organisme qui fasse la demande ».

Infatiguable, Natacha donne un coup de main à sa tante Francine Martel, qui a été particulièrement généreuse, dans la vente de billets pour le tirage de 4 sacs fourre-tout. Les profits seront distribués aux quatre familles concernées par l’incendie de la rue Luc.

Mentionnons également que la Croix-Rouge est intervenue dans les heures qui ont suivi l’incendie pour la relocalisation des sinistrés et autres besoins urgents.

Partager cet article