Le Canada C3 fait escale en Haute-Côte-Nord

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 30 juin 2017
Temps de lecture :

Les Escoumins – L’expédition Canada C-3 s’est arrêtée dans la communauté innue d’Essipit ainsi que la municipalité des Escoumins le dimanche 18 juin dernier. Une journée un peu pluvieuse, mais très réussie pour la visite des participants et l’équipage de ce projet signature du 150e anniversaire de la Confédération.

Alors, qu’ils sont arrivés tôt en matinée au quai des Escoumins, à bord de leur brise-glace aux couleurs canadiennes, ils ont reçu un accueil chaleureux de la population qui s’était déplacée. Rappelons que le but premier du projet Canada C-3 est de s’arrêter dans chaque communauté autochtone sur le trajet des côtes canadiennes. « Essipit est un si bel endroit, je suis content de m’être arrêté ici », déclare Geoff Green, chef de l’expédition. En effet, en plus d’avoir visité tout le territoire d’Essipit, ils ont eu droit à une présentation d’une danse traditionnelle, un goûter d’un mets traditionnels, un drapeau officiel d’Essipit et à plusieurs discours. « C’est un réel plaisir de les recevoir et de leur faire connaître notre belle communauté et je crois qu’ils ont également apprécié leur visite », mentionne le chef Martin Dufour.

Les Escoumins

Suite à la visite d’Essipit, les participants se sont dirigés aux Escoumins pour visiter quelques endroits, tels que le centre de communication et de trafic maritime. Après un dîner et une présentation historique des Escoumins, les participants ont eu droit à un temps libre qu’ils ont pris pour visiter la municipalité. La journée s’est terminée avec une belle soirée en musique au Centre de découverte du milieu marin. Mentionnons que lorsque l’équipe du Canada C-3 a contacté le conseil des innus d’Essipit, Martin Dufour leur a proposé de séparer la journée avec Les Escoumins. « Nous avons évidemment accepté, puisque nous sommes habitués de travailler ensemble et cela faisait plaisir qu’Essipit pense à nous », explique le maire André Desrosiers. D’ailleurs, ce partenariat fut souligné de nombreuses fois par le chef de l’expédition. « Plusieurs endroits devraient prendre exemple sur Essipit et Les Escoumins qui collaborent d’une très belle façon. Je suis content de voir cette harmonie entre les deux communautés », ajoute M. Green.

Partager cet article