Investissement majeur au camping de Portneuf-sur-Mer

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 29 juin 2017
Temps de lecture :

Portneuf-sur-Mer – Le camping de Portneuf-sur-Mer fait l’objet d’une mise à niveau complète. Sous la férule municipale depuis l’an dernier, cette infrastructure touristique achalandée de la localité, pourra désormais aspirer à une uniformisation de ses installations et services.

Ouvert il y a près d’une quinzaine d’années et opéré par une corporation indépendante formée de campeurs de la Municipalité et des environs, le camping de Portneuf-sur-Mer connaît un second souffle avec sa prise en charge par l’administration municipale.

Mise à niveau d’envergure

Avec le support d’une aide financière gouvernementale de 99 275 $, d’une subvention de 11 900 $ issue du défunt CLD dans le volet Mesure de renforcement du milieu et d’une contribution municipale de 27 000 $, la Municipalité de Portneuf-sur-Mer investit 146 000 $ dans la mise aux normes des eaux usées du camping. « Si l’on considère qu’il en coûte 1000 $ par semaine pour procéder à l’entretien des fosses septiques, cet investissement va se rentabiliser assez rapidement », se réjouit le maire de l’endroit Gontran Tremblay.

Afin de compléter cette mise à niveau dans les règles de l’art, les élus ont résolu de contracter un règlement d’emprunt de 120 000 $ qui servira à défrayer les coûts d’amélioration du système électrique afin d’installer des entrées électriques de 30 et 50 ampères, tel qu’il est d’usage dans la plupart des terrains de camping. Afin d’offrir un certain confort aux campeurs, une somme de 5 000 $ a été investie pour le signal Internet et Vidéotron, 2 500 $ pour l’installation des panneaux bleus annonçant le terrain de camping et 500 $ ont été consacrés à la publicité dans le Guide touristique Côte-Nord-Manicouagan et le magazine Camping Québec.

Nouveautés

À titre de nouveau partenaire du camping, la Caisse du Centre de La Haute-Côte-Nord contribue à la hauteur de 8 000 $ afin que le chapiteau soit désormais désigné Pavillon Desjardins. De même, les réservations en ligne sont disponibles et les campeurs doivent se soumettre à un nouveau code de vie. La tarification a elle aussi connu une certaine fluctuation, « mais à un niveau raisonnable », précise le maire Tremblay. La configuration du site connaîtra quelques ajustements mineurs après les travaux de mise aux normes des eaux usées qui débuteront dès la fermeture de la saison pour se terminer environ un mois plus tard. « Seulement 3 ou 4 campeurs seront relocalisés, précise le maître d’œuvre de ce projet d’amélioration, le directeur-général de la Municipalité de Portneuf-sur-Mer, Simon Thériault.

Ces améliorations permettront également au nouveau comité de gestion du camping instauré en 2016, d’uniformiser certains aspects jusqu’ici laissés à la discrétion des campeurs, tels que la teinte des galeries, la dimension des gazebos, etc. Aussi, chaque emplacement aura son propre compteur d’électricité afin d’appliquer le principe d’utilisateur-payeur. « Nous essayons de rendre le camping plus conventionnel en appliquant certains principes comme la majorité des campings », ajoute Gontran Tremblay.

Bien que le site sera réaménagé selon le nouveau plan d’aménagement, le nombre d’emplacements devrait être sensiblement le même (108) mais les dimensions seront plus équitables. Actuellement, 55 terrains sont saisonniers au camping de Portneuf-sur-Mer, ce qui est au-dessus de la norme habituelle. « Nous ne voulons pas écarter les campeurs saisonniers mais il faudra trouver un juste milieu » ajoute le maire. Au 6 juin dernier, le taux d’occupation pour les terrains destinés aux voyageurs était de 45 %.

Partager cet article