Des répercussions à long terme

Par Journal Haute Côte Nord 12:00 AM - 16 septembre 2017
Temps de lecture :
À place de la Famille, qui a été inaugurée à l’occasion de l’enregistrement de La petite séduction, où étaient rassemblées plus de 400 personnes, une photo de Pierre Hébert et de son père pour marquer son passage. Photo Journal Haute-Côte-Nord

À place de la Famille, qui a été inaugurée à l’occasion de l’enregistrement de La petite séduction, où étaient rassemblées plus de 400 personnes, une photo de Pierre Hébert et de son père pour marquer son passage. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Plusieurs intervenants à qui le Journal a parlé récemment, ont aussi mis en relief l’effet de productions de moindre envergure, mais qui attirent beaucoup l’attention des auditeurs. C’est le cas de La Petite séduction.

Diffusée sur les ondes de Radio-Canada, l’émission qui en est à ses derniers enregistrements, après 12 saisons, s’intéressait à Portneuf-sur-Mer récemment, ce qui amène déjà des retombées. « Des touristes sont venus au restaurant de la Marina il y a quelques jours », nous mentionnait le maire de la municipalité. Gontran Tremblay se montrait fier de sa communauté et de ses citoyens qui ont participé en masse à l’émission qui aurait drainé selon lui, près d’un million de téléspectateurs.

« On aurait jamais pu se payer une telle publicité », apprécie M. Tremblay qui estime que le jour de l’enregistrement a permis beaucoup plus sur le plan social. Des gens se sont revus, de la parenté reviendra aussi à Portneuf-sur-Mer. Ça fera boule-de-neige ».

Et est-ce que la communauté souhaite faire quelque chose de particulier pour profiter de cette « séduction »? Rien de défini pour le moment, disait Gontran Tremblay. « Mais c’est certain qu’on fera quelque chose. On va en parler au Conseil très bientôt », a-t-il conclu.

Partager cet article