Le Pavillon de la foresterie enfin rénové

Par shirley
Le Pavillon de la foresterie enfin rénové
Le coordonnateur du CFP de Forestville Denis Boulianne (au centre), pose en compagnie d’employés, de formateurs et d’élèves du pavillon de la Foresterie. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Forestville – Dans les cartons de la Commission scolaire de l’Estuaire depuis le début des années 2000, voilà que le projet de réaménagement du Pavillon de la foresterie du Centre de formation professionnelle de Forestville se concrétise. Confiés aux Entreprises G & M Laplante Ltée de Baie-Comeau, les travaux entièrement financés par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MELS), nécessitent un investissement de 6 221 110 $.

Estimés en 2015 à 3,7 M$, les travaux amorcés depuis la semaine dernière ont été revus à la hausse en 2017, contraignant ainsi le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur à y injecter un 2 M$ supplémentaire.

Tout sous un même toit

Ce projet de grande envergure et espéré depuis plus de 15 ans par la direction et le personnel du CFP de Forestville, permettra d’offrir sous un même toit les volets théoriques et pratiques des programmes d’études du secteur Bois et matériaux qui sont actuellement dispensés dans trois immeubles distincts.

« Nous étions un peu éparpillés, dit le directeur général du CFP de Forestville, Michel Savard. Les cours théoriques étaient dispensés sur la 11e rue à la polyvalente alors que toute la machinerie, l’entretien et l’atelier sont situés au Pavillon de la foresterie. Avec ce réaménagement, nous serons concentrés au même endroit et nous pourrons adapter notre enseignement par rapport à ça. Ce sera alors facile de dire aux élèves après les cours théoriques, venez voir ça ressemble à quoi en réel, on va aller vous le montrer ».

Travaux majeurs

Concrètement, les travaux au Pavillon de la foresterie concernent la réfection de la toiture, des murs extérieurs et de l’isolation, le remplacement des portes et fenêtres, la construction intérieure des nouveaux locaux, la réfection complète de la plomberie, de l’électricité et du système incendie. « Il y aura également une mise à jour de la chaufferie pour l’inclure au projet d’économie d’énergie puisqu’elle sera dorénavant alimentée par la biomasse », ajoute Patricia Lavoie, agente aux communications de la Commission scolaire de l’Estuaire. À l’intérieur du bâtiment, c’est-à-dire, l’aménagement et l’ameublement seront entièrement renouvelés. « Ça va être tout en neuf avec des salles de classes adaptées », ajoute Michel Savard.

En ce qui concerne les équipements qui seront renouvelés en partie, M. Savard précise que ces investissements ne font pas partie de l’enveloppe de 6,2 M$ dédiée aux travaux de réaménagement. « Les machines, l’équipement d’enseignement, les simulateurs, tout ça ne sera pas payé avec le 6,2 M$. Nous avons un gros simulateur que CAE Mines nous a donné, entre autres, qui sera installé dans une grande salle de simulateurs », énumère le directeur du Centre, enthousiaste à l’idée des améliorations à venir.

Les mines dans la mire

Au total, ce sont cinq programmes liés au bois et à la forêt qui seront ainsi dispensés dans les nouvelles installations en plus du programme Forage au diamant. « On vise les mines en formation continue c’est certain, ajoute M. Savard. Quand tu as une compagnie comme Arcelor Mittal comme client, tu as une certaine image à projeter ».

Un centre de formation plus attractif

Alors que le CFP de Forestville a déjà formé au-delà de 400 élèves par an dont environ 300 en voirie forestière par l’entremise de formations satellites dispensées dans les régions de Lac-Mégantic, de la Beauce et de Québec, cette façon de faire n’est plus autorisée par le MELS depuis deux ans. « C’est évident que puisqu’on ne peut plus aller à l’extérieur, nous avons encaissé une diminution drastique de notre clientèle qui est passée de plus ou moins 400 par an à environ 200 par an, dont 100 en voirie forestière, précise Michel Savard. Donc nous voulons profiter de ces nouvelles installations-là pour attirer le monde à Forestville. Nous aurons les équipements et le bâtiment modernes sur lesquels baser notre publicité et ainsi dire à la clientèle et aux compagnies, venez chez nous, vous serez formés dans des installations modernes par des gens qualifiés ».

Les travaux se poursuivront jusqu’à la fin de l’été 2018 et devraient ainsi permettre aux élèves inscrits pour la rentrée 2018-2019 d’être accueillis dans un bâtiment et des locaux entièrement revampés. Ces travaux de réfection sont également très attendus de la part de l’équipe de formateurs et des employés. « Actuellement nous avons environ 60 employés au CFP de Forestville dont 40 au Pavillon de la foresterie et une vingtaine dans les autres programmes dont les Soins à domicile et le Secrétariat », confirme le coordonnateur du CFP, Denis Boulianne.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des