Desjardins parle de reprise économique sur la Côte-Nord

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 17 novembre 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – « L’économie de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec a repris de la vigueur depuis le début de 2017 et cette croissance devrait également se poursuivre l’an prochain. »

Voilà l’un des faits saillants de la publication Survol et prévisions économiques, lancée par Desjardins le 7 novembre. Réalisé par sa division Études économiques, le document se base beaucoup sur les données de l’Institut de la statistique du Québec. Si Desjardins prévoit une embellie, c’est en raison principalement de perspectives plus favorables liées au secteur minier. Il considère aussi que les secteurs de la santé, de l’enseignement et du tourisme seront en expansion, ce qui favorisera l’emploi dans ces domaines.

Après quelques années de décroissance économique, voilà que la reprise se fera tranquillement ressentir en 2017 et en 2018. Ce ne sera pas suffisant pour effacer l’important recul du Produit intérieur brut (PIB), mais ce sera tout de même de la croissance. Cependant, en comparaison avec l’ensemble du Québec, la reprise demeurera moins soutenue qu’ailleurs.

Le taux de chômage continuera de régresser, mais sera quelque peu supérieur à la moyenne québécoise, anticipe Desjardins.

Le solde migratoire interrégional (les arrivées par rapport aux départs) restera déficitaire, mais de façon moins marquée qu’au cours des dernières années. La décroissance de la population devrait aussi se poursuivre jusqu’en 2021.

Des projets

Dans son portrait 2017, Desjardins note que le quai multi-usager à Pointe-Noire permettra à la Ville de Sept-Îles d’appuyer son développement économique.

Il ajoute qu’à Baie-Comeau, ce sont deux projets miniers qui sont dans la mire avec Les Métaux canadiens, qui veulent ériger une usine de silicium métal, et Stria Lithium, qui souhaite produire du lithium métal et des feuilles de lithium.

L’investissement de 500 M$ d’Arcelor Mittal dans des projets miniers au Québec permettra de consolider les emplois sur la Côte-Nord, ajoute encore Desjardins en faisant référence notamment à l’augmentation de la productivité à la mine de Fire Lake et au maintien en activité de celle du Mont-Wright à Fermont.

Partager cet article