Formation universitaire sur la Côte-Nord – La Corporation des services universitaires veut mieux rayonner

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 22 mars 2018
Temps de lecture :
Le directeur général de la Corporation des services universitaires du secteur ouest de la Côte-Nord, Éric-Stéphane Kouassi, souhaite augmenter à court terme le nombre d’inscriptions pour suivre une formation universitaire dans la région. Photo Le Manic

Le directeur général de la Corporation des services universitaires du secteur ouest de la Côte-Nord, Éric-Stéphane Kouassi, souhaite augmenter à court terme le nombre d’inscriptions pour suivre une formation universitaire dans la région. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Même si elle existe depuis 22 ans maintenant, la Corporation des services universitaires du secteur ouest de la Côte-Nord souffre toujours d’un manque chronique de notoriété. L’organisme aimerait de beaucoup augmenter le nombre d’inscriptions à l’un ou l’autre des 10 programmes qu’il offre.

« Ça fait plus de 20 ans qu’on existe et il n’y a vraiment pas beaucoup de gens qui connaissent notre existence », lance d’entrée de jeu Éric-Stéphane Kouassi, directeur général de la corporation, qui a raccourci son acronyme de CSUSOCN à CUCN il y a cinq ans.

L’organisme, fondé en 1996 et voué au développement des services universitaires sur son territoire, a donc comme objectif dans les prochains mois d’accroître sa visibilité en créant un environnement propice aux études.

« Il faut que les gens sachent qu’ils peuvent démarrer leur formation universitaire, dans leur communauté », d’ajouter M. Kouassi, qui compte sur l’appui de plusieurs partenaires du milieu pour les opérations de la CUCN.

Pour la session d’hiver 2018, la Corporation des services universitaires du secteur ouest de la Côte-Nord compte 219 inscriptions. Tout près de 100 de ces inscrits suivent leur formation par vidéoconférence.

La plus grosse cohorte, avec 22 inscriptions, est celle du certificat en gestion des ressources humaines. Le certificat en psychoéducation et le volet Soins infirmiers et la communauté du DEC-BAC en sciences infirmières suivent tout près, avec 21 étudiants chacun.

La presque totalité des cours proposés par la CUCN sont donnés par l’Université du Québec à Rimouski (UQAR). Un seul programme, le certificat en santé et sécurité du travail, relève d’une autre institution, soit l’Université du Québec à Chicoutimi.

La corporation est active sur les territoires des MRC de La Haute-Côte-Nord et Manicouagan. Outre bien sûr la vidéoconférence, la formation est dispensée au cégep de Baie-Comeau en ce qui concerne la Manicouagan et aux bureaux de la Société d’aide au développement de la collectivité de la Haute-Côte-Nord, situés aux Escoumins.

L’organisme cherche aussi à « encourager, soutenir et valoriser des activités de recherche et des projets de développement afin de contribuer au développement économique, social et culturel du territoire dans une approche de développement durable », fait-on valoir dans une communication corporative.

Signalons en terminant que la CUCN tiendra sa soirée des finissants le 17 mai prochain. Les efforts des finissants des années académiques 2015, 2016 et 2017 seront alors soulignés.

Partager cet article