Hockey des petits – Hockey Québec modifie la surface de jeu

Par Journal Haute Côte Nord 12:00 AM - 22 avril 2018
Temps de lecture :
Selon Yannick Barthell qui supervise le programme MAHG au sein de l’Association du hockey mineur de Forestville, beaucoup de détails sont à clarifier concernant la récente décision de Hockey Québec. Photo courtoisie

Selon Yannick Barthell qui supervise le programme MAHG au sein de l’Association du hockey mineur de Forestville, beaucoup de détails sont à clarifier concernant la récente décision de Hockey Québec. Photo courtoisie

Forestville – Hockey Québec souhaite instaurer progressivement, d’ici la saison 2019-2020, dans toutes les régions du Québec, la notion d’espace restreint dans son programme MAHG (Méthode d’apprentissage de hockey sur glace). Une des trois approches privilégiées dans le développement des joueurs.

« En réduisant l’espace de jeu, on augmente la proximité des joueurs sur la glace », explique l’organisme qui croit que « ça devient plus représentatif de ce qui se passe sur la surface ». Plus de lancers sur le gardien, plus de passes, plus de départs et d’arrêts et surtout une adaptation de l’espace aux jeunes, sont les résultats souhaités par ces modifications.

Et pour susciter encore plus d’intérêt, l’organisation avait simulé l’an dernier ce que les jeunes vivent sur une grande surface. Des adultes ont joué sur une glace de 40 mètres par 85 (comparativement à 26 x 60), avec des buts surdimensionnés et une rondelle de 25 onces plutôt que celle réglementaire de 6 onces. Un test probant qui est associé à une étude universitaire et des projets-pilotes « qui a permis à des entraîneurs et des parents d’identifier des pistes de solutions ».

Impacts variés

« Beaucoup d’habiletés seront développées plus rapidement, c’est certain, mais il reste beaucoup de choses à clarifier ». Cette réaction est celle de Yannick Barthell, qui supervise le programme MAHG à Forestville.

Quand le représentant du Journal l’a contacté, il venait de prendre connaissance des intentions de Hockey Québec. Selon lui, les jeunes moins développés toucheront plus à la rondelle. « Mais d’un autre côté, les meilleurs joueurs seront défavorisés », a-t-il commenté en mentionnant que la demi-surface était déjà utilisée pour les catégories MAHG 1 et 2.

Selon M. Barthell, c’est une modification qui avantagera les grandes villes où les « belles » heures de glace sont moins accessibles, « une problématique que nous n’avons pas à Forestville », se réjouit-il.

Cette saison, le programme local de Forestville a accueilli 17 enfants dans les quatre catégories.

Partager cet article