Forum touristique Côte-Nord – L’accessibilité est encore au cœur des enjeux

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 06 mai 2018
Temps de lecture :
Le Forum touristique Côte-Nord a permis à ses 145 participants d’apprendre des choses et de partager leur réalité. Ici, on aperçoit les gens réunis pour écouter la conférence de René Trépanier, directeur général de l’Association des croisières du Saint-Laurent. Photo Le Manic

Le Forum touristique Côte-Nord a permis à ses 145 participants d’apprendre des choses et de partager leur réalité. Ici, on aperçoit les gens réunis pour écouter la conférence de René Trépanier, directeur général de l’Association des croisières du Saint-Laurent. Photo Le Manic

Baie-Comeau – Investir davantage dans le tourisme intéressé par la culture autochtone, dans le lien interrives Havre-Saint Pierre/Anticosti/Gaspésie ainsi que dans l’accessibilité aérienne de la région et le tourisme gourmand et l’industrie touristique de la Côte-Nord y gagnera grandement.

C’est ce que souligne Mario Leblanc, directeur général de Tourisme Côte-Nord, à la suite des discussions émanant du Forum touristique qui a réuni 145 participants à Baie-Comeau du 18 au 20 avril.

« Le lien interrives, on est tous unanimes que ça nous prend ça. Il faut continuer de taper sur le clou, car d’après moi, on n’est pas loin que ça marche », précise-t-il. En plus de devenir un produit d’appel fort pour l’île d’Anticosti, un tel lien serait bénéfique pour le tourisme sur l’ensemble de la Côte-Nord.

Une meilleure accessibilité du transport aérien est aussi réclamée afin de courtiser avec plus d’efficacité la clientèle touristique étrangère qui, note-t-il, n’arrivera pas en auto.

« Pourquoi un Français n’arriverait pas à Sept-Îles (en avion)?», s’interroge M. Leblanc. Dans la même foulée, il mentionne que l’aéroport de Sept-Îles est le troisième en importance au Québec pour son volume de transit, après ceux de Montréal et de Québec.

L’observation des baleines demeure un produit d’appel fort de la Côte-Nord, reconnaît le directeur général. « Mais notre stratégie est de faire découvrir nos autres attraits », précise-t-il en notant la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan.

Unis, stimulés et confiants

Vendredi matin, à quelques heures de la clôture de ce premier rassemblement du genre en cinq ans sur la Côte-Nord, M. Leblanc s’est dit assuré que tous les participants vont « sortir de ce forum-là unis, stimulés et confiants ».

Présidente de Tourisme Côte-Nord Manicouagan et administratrice au sein de l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, Josée Girard a mentionné l’importance d’un tel événement afin de faire circuler les idées dans une industrie qui évolue rapidement.

Pour sa part, Nicole Caron, présidente de Tourisme Côte-Nord Duplessis, a exprimé sa grande satisfaction par rapport à la participation au Forum et aux propos qui en émanent. De nombreuses conférences et ateliers étaient au menu de l’événement.

Partager cet article