Braconnage et intimidation sur la zec de Forestville – Les deux enquêtes distinctes suivent leur cours

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 15 juin 2018
Temps de lecture :

Initialement, les actes de braconnage sont la responsabilité de la Protection de la faune du Québec qui mène toujours son enquête concernant la scène de braconnage où des animaux ont été retrouvés abattus et mutilés en avril, a confirmé le porte-parole du MFFP, Sylvain Carrier.

L’enquête de la Sûreté du Québec concerne les restes des orignaux qui ont été suspendus deux jours plus tard au panneau Nitassinan situé aux intersections des routes 138 et 385. Celle-ci est toujours en cours actuellement, tel que confirmé par le sergent Beaulieu.

Zec de Forestville

La directrice générale de la zec de Forestville Catherine Simard, n’était pas en mesure de divulger d’autres détails au moment d’aller sous presse.

Elle confirme que son organisation a collaboré avec les agents de protection de la faune dans ce dossier mais ni les détails de l’enquête, ni l’issue que pourrait prendre celle-ci ne lui ont été communiqués, même si les membres de la ZEC et la population en général espèrent que l’enquête ne sera pas réléguée aux oubliettes.

Partager cet article