La Chambre de commerce CFPL veut parler d’une seule voix

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 05 juillet 2018
Temps de lecture :

Forestville – La Chambre de commerce de Colombier, Forestville, Portneuf-sur-Mer et Longue-Rive (CFPL) a rendu public son plan stratégique, fruit d’une longue réflexion de ses administrateurs et partenaires réalisée à partir d’une vaste consultation. Au terme de l’exercice, l’organisme croit qu’il est temps d’étendre ses interventions sur tout le territoire de la Haute-Côte-Nord.

L’organisme a mandaté la firme Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT) afin de mener cette consultation des parties intéressées, puis de l’accompagner dans son processus de planification. « Nous avions tous plusieurs projets et idées en tête : cet exercice nous a permis de prioriser nos prochaines actions, et surtout de confirmer que nous allons dans la bonne direction », indique Julie Tremblay, présidente de la Chambre de commerce CFPL.

La mission

Ainsi, la Chambre de commerce a recentré sa mission sur l’essentiel: soutenir le développement des entreprises et être le porte-parole du milieu des affaires. Pour y parvenir, l’organisme a plusieurs défis à relever.

Avoir les moyens de ses ambitions

Mario Tremblay, directeur général de l’organisme, s’est vu donner le mandat d’assurer un financement suffisant pour que la Chambre de commerce ait le moyen de ses ambitions. « Au cours des prochaines semaines, j’irai à la rencontre de grandes entreprises afin de leur proposer un plan de partenariat avec notre organisme. Avec tout le travail effectué dans la dernière année, je suis convaincu que la réponse sera positive ».

L’organisme s’est aussi donné une vision ambitieuse : devenir une chambre de commerce forte et dynamique et être une actrice incontournable du milieu économique de la Haute-Côte-Nord.

Parler d’une seule voix

Au terme de sa première année à la tête de la Chambre de commerce, la présidente Julie Tremblay est consciente des défis à venir. « Tous les administrateurs, nos partenaires et moi-même sommes du même avis : nous sommes rendus à ce moment décisif où nous sommes convaincus que pour bien représenter le milieu des affaires, nous devons nous regrouper et parler d’une seule voix ».

Ainsi, au cours de la prochaine année, la Chambre de commerce étudiera les différentes options afin de mieux desservir la Haute-Côte-Nord, y compris celle d’élargir son territoire à toute la MRC.

Rappelons que depuis la dernière année, la Chambre de commerce CFPL a considérablement augmenté ses activités, notamment suite à l’embauche d’un nouveau directeur général, ayant pour principal mandat de dynamiser le milieu entrepreneurial local.

Partager cet article