Le CFP de l’Estuaire se dote d’un nouveau service de transport

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 19 février 2019
Temps de lecture :

C’est au pavillon de la foresterie à Forestville que le nouveau service de transport a été inauguré.

Un nouveau service de transport quotidien dédié au déplacement des élèves de la formation professionnelle entre Forestville, Pessamit et Baie-Comeau vient d’être inauguré au pavillon de Forestville cet après-midi.

Outre l’amélioration de l’offre de formation en permettant que les programmes dispensés sur les territoires de la MRC de La Haute-Côte-Nord et de la Manicouagan que dessert la Commission scolaire de l’Estuaire soient plus facilement accessibles à tous,  ce projet novateur servira d’outil de promotion dans le cadre notamment du Service d’aide aux entreprises ou de la formation semi spécialisée dans le cadre d’un stage ou d’ateliers de formation dispensés à l’extérieur par exemple.

Selon Michel Savard, directeur général du CFP de l’Estuaire, malgré la volonté de la clientèle innue de s’engager dans un cheminement de formation, l’absence de transport représentait un frein à l’accessibilité à cette formation.

Grâce à l’acquisition récente de deux autobus et l’embauche d’autant de conducteurs, deux circuits sont en marche depuis la mi-janvier. Ces derniers quittent simultanément Forestville et Baie-Comeau à tous les matins pour se rencontrer à Pessamit où un échange de passagers est effectué. Le service permet de desservir la clientèle qui habite en périphérie, par exemple à Ragueneau, Chute-aux-Outardes ou Pointe-Lebel. « Le service est en rodage et des ajustements seront nécessaires notamment en ce qui concerne l’adaptation de l’horaire des élèves », précise le directeur général du CFP de l’Estuaire, nouveau vocable afin de désigner sous une même appellation tous les centres de formation professionnelle de la Commission scolaire de l’Estuaire.

Afin de concrétiser cet ambitieux projet qui a nécessité un investissement de 200 000 $ pour l’acquisition des autobus et qui fera l’objet de coûts d’opération annuels estimés à 185 000 $, les instigateurs ont pu compter sur le support financier de plusieurs partenaires du milieu.

La Commission scolaire de l’Estuaire a profité de l’occasion pour dévoiler la nouvelle identité et image de marque de ses centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes afin de bonifier sa force de frappe.

 

 

Partager cet article