Le mois de l’archéologie débute

Photo de Laurence Dupin
Par Laurence Dupin
Le mois de l’archéologie débute
Le mois de l'archéologie vous propose des activités virtuelles.

Le mois d’août est le mois de l’archéologie. Il s’agit de la 16e édition cette année et vous pouvez en profiter directement de chez vous avec de nombreuses activités virtuelles.

Cette année, le réseau Archéo-Québec propose une nouvelle formule : l’évènement prend un virage virtuel! Du 1er au 31 août, les visiteurs pourront marcher sur les traces du passé grâce aux activités offertes dans les institutions muséales et les villes participantes à travers le Québec, en plus de profiter d’une panoplie d’ateliers et de contenus diversifiés disponibles en ligne sur www.moisdelarcheo.com.

« Véritable festival d’archéologie, le Mois de l’archéologie 2020 sera composé d’une programmation innovante, à laquelle participeront archéologues et professionnels, ainsi que des membres et non-membres du Réseau.  Ce Mois tout spécial mettra en lumière la richesse des rencontres culturelles, des échanges commerciaux, des métissages et des belles aventures qui ont forgé notre histoire collective depuis des millénaires. De plus, la communauté archéologique du Québec s’ouvrira à vous avec des histoires et des récits inédits de découvertes émouvantes et d’anecdotes invraisemblables », précisent les organisateurs sur leur site Internet.

Vous pourrez profiter de conférence en Facebook live comme Les perles d’une nation de Geneviève Treyvaud jeudi 6 août à 11h15. Celle-ci est archéologue au Bureau du Ndakina du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, professeure associée au Centre Terre Eau Environnement de l’Institut national de recherche scientifique (INRS-ETE) et à l’Université Laval. Elle travaille à documenter l’impact de la colonisation européenne sur les savoirs ancestraux et l’utilisation des ressources aux périodes précoloniales et de contact sur le Ndakina, le territoire ancestral de la Nation Wbanaki.

Des ateliers sont aussi proposés en ligne qui s’adressent aux plus jeunes mais aussi aux adultes. Il est précisé la durée de l’atelier, le matériel nécessaire. On peut citer pour exemple La poterie au fil du temps qui s’adresse aux 9-12 ans. Cet atelier a lieu quatre fois durant le mois. « Charles vient de trouver un tesson de poterie lors d’une fouille archéologique. Il décide de découvrir sa source. À l’aide de son acolyte, Martin Lominy, expert en archéologie expérimentale et en poterie amérindienne, vous allez en découvrir davantage sur les siècles d’histoire entourant ce type d’objets! Venez les aider à dater cet artéfact mystérieux. Il semble si vieux!  Fabriquez, avec eux, une copie de ce genre de poterie à l’aide de la technique ancestrale des colombins. » Pour bien en profiter il vous faudra vous équiper de pâte à modeler et d’un verre en plastique. L’atelier devrait durer une trentaine de minutes.

Un concours est aussi organisé dont vous trouverez tous les détails sur la page Web.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des