Tests de dépistage liés au cas d’un visiteur d’une autre communauté : le CISSS Côte-Nord aura un meilleur portrait de la situation le 6 août

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Tests de dépistage liés au cas d’un visiteur d’une autre communauté : le CISSS Côte-Nord aura un meilleur portrait de la situation le 6 août
DR Richard Fachehoun, médecin-conseil à la Direction de la santé publique de la Côte-Nord.

Le CISSS de la Côte-Nord et la Direction de la santé publique auront, jeudi matin (6 août), un très bon portrait des dépistages réalisés auprès de membres des communautés de Uashat mak Mani-utenam et de Pessamit à la suite de la confirmation du cas positif à la COVID-19 d’une personne qui a séjourné dans la région dans les derniers temps.

« Une trentaine de personnes sont isolement. Le dépistage est fait. Nous sommes en attente de résultats », a laissé savoir le médecin-conseil à la Direction de la santé publique de la Côte-Nord, le Dr Richard Fachehoun. Les premiers résultats reçus se sont avérés négatifs. « Demain matin (jeudi), on aura une idée générale de la situation », a-t-il ajouté, rappelant l’importance des différentes mesures, tant celles sanitaires que celles pour les rassemblements, limités à dix personnes maximum dans les maisons et chalets.

Tests

En collaboration avec les différentes autorités de la santé sur la Côte-Nord, un service de dépistage élargi est prévu les 7, 9 et 10 août (sur rendez-vous au 418 409-9246) à Uashat mak Mani-utenam pour les personnes s’étant retrouvées dans des fêtes privées lors des dernières semaines, ayant voyagé ou qui ont des inquiétudes face au coronavirus. Pour Pessamit, vous devez écrire à despistagecovid19@pessamit.ca ou téléphoner au 1 877 644-4545.

Dr Richard Fachehoun recommande également aux Nord-Côtiers qui ont voyagé à l’extérieur de la région ou qui ont pris part à des fêtes privées de se faire tester. Il en va de même pour les personnes qui ne présentent pas les symptômes liés à la COVID-19, mais qui ont des doutes sur leur état de santé.

Le médecin-conseil a souligné que les Nord-Côtiers étaient engagés face au port du masque selon ce qu’il a constaté lors de ses visites en magasin et pour les autres mesures sanitaires.

Retour en classe

L’expérience du retour en classe en mai dernier rassure le Dr Fachehoun face à la rentrée scolaire qui se fera dans les prochaines semaines. « Il n’y avait pas eu beaucoup de cas, même dans les autres pays. Le nouveau plan sera connu dans les prochains jours, et on en saura plus sur les balises en place ». Le CISSS Côte-Nord est prêt avec ses mesures de prévention pour limiter la propagation.

« On ne connait pas ce qui nous attend à l’automne. Il y aura des cas, mais pour ne pas trop en avoir, ça dépend de l’adhésion des gens aux mesures pour ne pas avoir de deuxième vague ».

Pour ce qui est des enfants fréquentant les services de garde, Dr Fachehoun a mentionné qu’il n’y avait « pas de chance à prendre » s’ils présentent des symptômes apparents à ceux de la COVID-19 et que le dépistage et l’analyse des résultats se feront en accéléré.

Le bilan du CISSS Côte-Nord au 5 août 2020 rapporte 126 cas positifs depuis le début de la crise. Toutes les personnes qui ont été infectées sont considérées guéries.

Situation sur la Côte-Nord

*En date du 5 août 2020 – 11 h

  • Nombre de cas confirmés (positifs) : 126

Répartition par MRC :

  • Basse-Côte-Nord : 0
  • Caniapiscau : 0
  • Haute-Côte-Nord : 3
  • Manicouagan : 17
  • Minganie : 7
  • Sept-Rivières : 99

Nombre de cas guéris : 126 (donnée au 5 août 2020)

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des