Rebecca Foster : une entrepreneure conscientisée

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Rebecca Foster : une entrepreneure conscientisée
Rebecca Foster a toujours été passionnée par les cosmétiques. Àseulement 21 ans, elle possède son entreprise et ses produits R&C cosmétiques. Courtoisie

Originaire de Forestville, Rebecca Foster a toujours eu la passion des cosmétiques. Depuis un an, elle vit son rêve de développer des produits de maquillage pour la beauté, mais aussi pour le bien-être de ses clients, selon les plus hauts standards de qualité.

« J’ai toujours voulu créer du maquillage avec des bienfaits, déclare-t-elle en entrevue avec le Journal Haute-Côte-Nord. Je ne veux pas qu’il serve seulement à ressembler aux standards de beauté, je veux qu’il contienne de la vitamine E pour aider à réparer les cils, par exemple, et de l’antioxydant pour contrer les rayons du soleil. »

Les produits de R&C cosmétiques ne sont pas testés sur les animaux et sont fabriqués au Canada, deux points très importants pour la jeune femme d’affaires âgée de 21 ans. « Le côté écoresponsable est la pierre angulaire de mon entreprise. Mes paquets sont recyclables, et le laboratoire qui fabrique mes produits respecte toutes les normes canadiennes », soutient Mme Foster.

Il sera plus rapide et moins dispendieux de faire affaire avec des laboratoires asiatiques comme de nombreuses entreprises de cosmétiques, mais Rebecca tient à encourager son pays. « Il y a tellement de gens ici qui ont du talent que je ne vois pas comment je pourrais aller ailleurs », lance-t-elle.

Parcours

Tout a commencé en cinquième secondaire, alors que Rebecca Foster a déménagé à Québec pour des raisons familiales. « Nous devions réaliser un projet intégrateur et dans ce cadre que j’ai créé un blogue sur la beauté. Plus je faisais des recherches, plus ça m’intéressait de poursuivre dans le domaine », se remémore la Forestvilloise.

Au cégep, elle se dirige en commercialisation de la mode. C’est alors qu’elle démarre son entreprise avec une de ses amies. « Finalement, elle a décidé de ne pas poursuivre puisqu’elle le faisait pour moi et non pour elle. Mais moi, j’avais pogné la piqure », raconte Rebecca qui poursuit alors l’aventure entrepreneuriale en solitaire.

À ce moment, elle commence à vendre des produits à ses amis et sa famille. En novembre 2019, elle fait l’ouverture de son site Web afin d’offrir son maquillage à travers le Québec et le Canada. La pandémie a freiné quelque peu son développement en retardant l’arrivée de ses nouvelles collections, mais pas sa production puisque tout est fait au Canada.

Rebecca Foster est maintenant en train de compléter un baccalauréat en chimie cosméceutique tout en s’occupant à temps plein de sa compagnie. « Ce n’est pas toujours évident de concilier mon entreprise et mes études, mais je réussis à le faire grâce à la méditation et l’exercice physique pour conserver mon mental », dévoile-t-elle.

Des projets d’avenir, elle en a plein la tête. Ambitieuse, passionnée et perfectionniste, la petite fille de Forestville souhaite vendre ses produits mondialement, en plus d’avoir quelques autres projets d’entreprise. « Je veux créer une communauté de gens qui accomplissent leur rêve, tout comme moi je le fais », conclut Rebecca Foster.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des