De nouveaux protocoles de gestion des entrées pour l’ensemble de la Côte-Nord

Par Vincent Rioux-Berrouard 12:06 PM - 04 Décembre 2020
Temps de lecture :

Dr Richard Fachehoun, a martelé l’importance du dépistage et l’importance du respect des consignes pour éviter l’augmentation de cas dans la région.

Le CISSS de la Côte-Nord a annoncé qu’à partir du 6 décembre, un nouveau protocole de gestion des entrées sera mis en place pour l’ensemble du territoire de la Côte-Nord.

Ainsi, toute personne provenant d’une autre région devra respecter un confinement préventif de 7 jours. La personne devra favoriser le télétravail ou elle peut se rendre sur son lieu et revenir immédiatement après chez elle. Celle-ci devra éviter les interactions sociales pendant 14 jours, affirme le Dr Richard Fachehoun de la Santé publique. Les personnes vivant sous le même toit que celle arrivant d’une autre région devront aussi respecter cette mesure. La maisonnée formera une sorte de bulle selon le Dr Fachehoun.

En raison de circonstances spécifiques pour les régions de Minganie, de Caniapiscau et de la Basse-Côte-Nord, toutes personnes provenant d’une zone rouge ou orange ou de l’extérieur du Québec devront se faire dépister lors de leur arrivée dans l’une des trois MRC et un deuxième test devra avoir lieu 7 jours après le premier.

Pour bien illustrer les nouvelles mesures, le Dr Fachehoun donne l’exemple d’un étudiant provenant de Montréal voulant revenir dans la MRC de Manicouagan. Celui-ci devrait se placer en isolement pour 7 jours ainsi que tous les membres de la maisonnée. Si un étudiant de Montréal voulait revenir dans la MRC de Caniapiscau, en plus de l’isolement préventif, il devrait subir les deux tests de dépistage.

« On ne peut pas empêcher complètement l’entrée du virus sur le territoire, mais on peut limiter la transmission de celui-ci en appliquant les mesures», affirme Richard Fachehoun.

Les contrôles policiers aléatoires restent en place.

Rappelons que les chantiers, entreprises minières et le CISSS ont déjà des protocoles de gestion des entrées pour les employées.

Le Dr Fachehoun a aussi profité du point de presse pour rappeler aux gens d’éviter les rassemblements, les rapprochements et les endroits restreints.

CHSLD de Sept-Îles

En raison de l’éclosion de COVID-19 au CHSLD de Sept-Îles, plus de 260 tests de dépistages ont été réalisés sur les usagers et le personnel et ils sont tous revenus négatifs. Le deuxième dépistage des usagers et des employés est actuellement en cours.

Partager cet article