Plusieurs projets sur la table à Forestville

Par Johannie Gaudreault 10:00 AM - 18 août 2021
Temps de lecture :

La piscine municipale de Forestville subira une cure de rajeunissement à la suite d’une aide financière de 500 000 $ octroyée à la Ville de Forestville. Photo : Archives

Rénovation de la piscine municipale, réfection du parc de planche à roulettes et construction d’un entrepôt pour le sel de voirie sont trois projets importants qui occuperont la Ville de Forestville au cours des prochains mois, si les demandes d’aide financière obtiennent des réponses positives.

En séance municipale, les élus ont mandaté le directeur du développement économique, Jean-Sébastien Painchaud, à déposer des demandes d’aide financière pour les deux premiers projets susmentionnés.

Quant au troisième, une somme de 136 801 $ est déjà confirmée par le Programme d’aide financière pour les bâtiments municipaux (PRABAM) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

En ce qui concerne la piscine municipale, la Ville de Forestville souhaite obtenir du financement pour compléter la première phase des travaux, soit la rénovation des deux bâtiments (sanitaire et bureau) ainsi que l’ajout de jeux d’eau.

Une première estimation des coûts a été effectuée par la Ville, mais les élus attendront l’acceptation de la demande d’aide financière au Fonds canadien de revitalisation des communautés du gouvernement du Canada qui finance 75 % des coûts du projet jusqu’à concurrence de 750 000 $.

Quant au parc de planche à roulettes, après plusieurs années d’existence, une réfection des modules est nécessaire.

« Il est de plus en plus difficile de les réparer nous-mêmes puisqu’ils sont en bois et très usés. On analyse présentement la matière qui serait la plus sécuritaire et durable pour cette infrastructure », ajoute la directrice générale par intérim, Gina Foster.

Une somme de 50 000 $ à 60 000 $ devra être déboursée et la Ville de Forestville pourrait obtenir 67 % des coûts du projet via le Programme de soutien aux infrastructures récréatives et sportives de petite envergure du ministère de l’Éducation.

PRABAM

En ce qui concerne la construction d’un entrepôt pour le sel de voirie, il s’agit d’une priorité en termes de bâtiments municipaux, selon la mairesse Micheline Anctil.

« Nous avons des problèmes présentement puisque le sel n’est pas à l’abri des intempéries. La pluie, la neige et l’humidité font en sorte que nos équipements se brisent », affirme-t-elle.

Le conseil municipal a reçu une lettre du MAMH précisant qu’elle a droit à un montant de 136 801 $ dans le cadre du PRABAM.

« La Ville désire réserver cette somme au projet de construction d’un entrepôt pour le sel de voirie », confirme la résolution adoptée par les élus le 10 août. Un appel de soumissions sera lancé prochainement.

Au total, 90 M$ sont investis dans les municipalités de moins de 5 000 habitants au Québec via ce programme. En Haute-Côte-Nord, les huit municipalités se sont vues octroyer 738 585 $ pour leurs bâtiments municipaux.

Partager cet article