Marie-Josée Longchamps, toujours active et passionnée

Par Johannie Gaudreault 12:00 PM - 30 septembre 2021
Temps de lecture :

Marie-Josée Longchamps a repris son chapeau de porte-parole de la Journée internationale des aînés et continue sa mission de promouvoir le bien-être des aînés de la province. Photo : Facebook

Marie-Josée Longchamps reprend son chapeau de porte-parole provinciale de la Journée internationale des aînés pour une deuxième année consécutive. « Je suis flattée et honorée qu’on me redemande », commente celle qui reconnaît être à l’image de la majorité des aînés, toujours active et passionnée.

La Journée internationale des aînés, qui a lieu le 1er octobre de chaque année, a été créée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1990 et soulignée pour la première fois l’année suivante.

Elle a pour mission de sensibiliser le public aux questions touchant les personnes aînées, telles que la sénescence ou la maltraitance entre autres.

Pour la comédienne et conceptrice québécoise, le thème de l’âgisme, qui sera abordé par plusieurs tables de concertation des aînés, touche de plus en plus de jeunes et moins jeunes.

« Tout le monde vit ses propres défis, mais les aînés, on veut continuer à s’affirmer. Les passions que nous avons adoptées pour notre travail ou notre vie personnelle font que nous avons un vécu plus intense et des trésors à partager. On se connaît davantage qu’à 20 ou 30 ans », estime Mme Longchamps.

Selon la porte-parole, les personnes aînées sont un maillon important de notre société. « Les aînés sont les gardiens d’un savoir-faire, riches d’une expérience profitable à tous, affirme-t-elle. Il ne faut pas seulement les regarder, mais les écouter. »

Âgée de 74 ans, Marie-Josée Longchamps, connue notamment pour ses rôles dans Rue des Pignons, Les Berger, Belle-Rive et l’Or du temps, fait partie du 97 % des aînés qui sont toujours actifs. Que ce soit physiquement ou professionnellement, elle continue de se garder allumée avec des projets qui la passionnent.

« Il n’est jamais trop tard pour réaliser des choses. Il faut oublier l’âge que l’on a et se laisser porter par des projets passionnants. Il y a d’ailleurs de plus en plus d’aînés qui retournent aux études. Il faut se manifester, prendre notre place et ne pas attendre d’être demandés. Je dis aux aînés déplacez-vous quand c’est possible, faites des rencontres et des expériences improvisées. Ça fait du bien », assure l’actrice.

La pandémie a permis à Mme Longchamps de créer le spectacle Béatrice et Marie-Josée en Mots Dits! avec son amie Béatrice Picard, âgée de 92 ans. Celui-ci sera présenté le 1er octobre à Mont-Joli et plusieurs dates sont aussi planifiées au printemps.

Les deux créatrices espèrent être appelées à faire une tournée sur la Côte-Nord, une région qui rappelle de bons souvenirs à la porte-parole.

« Ce n’est pas un spectacle de vieux, déclare Marie-Josée Longchamps. C’est un spectacle pour les amoureux de littérature québécoise, de théâtre et de musique. On chante, on danse, on fait même du rap. On a travaillé fort sur ce projet durant la pandémie, ce qui nous a gardées actives et occupées. »

L’artiste a parcouru la Côte-Nord à plusieurs reprises avec son mari Jean-Marc Brunet, à la tête de la chaîne Le Naturiste, dont quelques boutiques avaient pignon sur rue dans la région.

« J’ai adoré le contact avec la nature. Ça me rappelle mon père qui demeurait en Abitibi et qui était un amateur de pêche et de chasse », avoue-t-elle.

De nombreuses activités sont prévues dans toutes les régions du Québec pour souligner la Journée internationale des aînés. Il est possible de les consulter sur le site web https://conferencedestables.org.

Notons qu’au Québec, il existe 18 tables régionales de concertation des aînés et celle de la Côte-Nord comporte cinq tables locales.

Partager cet article

À lire également


À découvrir