Pharmacies Brunet des Escoumins et de Sacré-Cœur : Myriam Tremblay s’adjoint trois propriétaires associés

Par Shirley Kennedy 10:00 AM - 07 Décembre 2021
Temps de lecture :

Les nouveaux propriétaires des pharmacie Brunet Plus des Escoumins et Brunet clinique de Sacré-Cœur, Gabriel Viens-Larouche, Myriam Tremblay, David Lesage et Albert Roy. Photo : Courtoisie

Myriam Tremblay, pharmacienne propriétaire de Brunet Plus des Escoumins et Brunet clinique de Sacré-Cœur, s’associe à trois pharmaciens de la relève à titre de propriétaires associés. David Lesage déjà en poste depuis quelques années, Gabriel Viens-Larouche et Albert Roy se joignent à madame Tremblay afin d’offrir un déploiement de services bonifié.

La nouvelle a été partagée par voie de communiqué émis sur les réseaux sociaux le 29 novembre par Myriam Tremblay.

« Après plusieurs années à travailler sans relâche et avec passion pour le bien-être de mon entreprise et pour vous, j’ai pris la décision de partager mon expérience et mon commerce avec trois jeunes pharmaciens de la région, écrit-elle, ajoutant que le monde de la pharmacie a énormément évolué depuis quelques années, amenant le pharmacien à la possibilité de faire davantage en matière de santé ».

Un rôle élargi, une association prometteuse

En entrevue téléphonique avec le Journal Haute-Côte-Nord, Myriam Tremblay et Albert Roy expliquent que le rôle du pharmacien est devenu plus exigeant par rapport à l’offre de services que les quatre propriétaires désirent offrir à la communauté.

« Ça va nous permettre de développer beaucoup plus, tant au niveau de la section commerciale que des services à la population comme des cliniques santé voyage, des suivis de grossesse, et en lien avec le projet de Loi 31 (plus de responsabilités et de pouvoirs aux pharmaciens), nous pouvons prescrire certains médicaments ainsi que des tests de laboratoire s’il y a présence d’effets secondaires liés à la médication, ajuster les doses, procéder à la vaccination en pharmacie et plus encore. À quatre pharmaciens, nous serons en mesure d’ajouter des services, on a des idées et des projets », décrit Albert Roy avec enthousiasme.

Des pharmaciens avant tout

À titre de propriétaires associés, madame Tremblay précise que les quatre pharmaciens seront impliqués autant dans la gestion que dans la pratique de leur profession puisque comme elle le dit si bien, « ils demeurent des pharmaciens d’abord et avant tout ».

En son nom et celui de son collègue et nouveau partenaire d’affaires Gabriel Viens-Larouche, Albert Roy affirme que l’attrait pour leur région natale et la qualité de vie exceptionnelle qu’elle offre a pesé dans la balance.

« Nous sommes tous les deux originaires des Bergeronnes et nous avons vu dans cette belle opportunité que nous offrait Myriam, la chance de revenir chez nous », convient-il.

D’autant plus que les deux possèdent une génétique certaine liée au monde des affaires. Les parents d’Albert opérant une entreprise d’arpenteur géomètre tandis que son grand-père maternel a tenu un magasin général dans le patelin pendant des décennies.

« Ils ont tous une passé lié au monde des affaires, ajoute madame Tremblay. David est originaire d’Alma mais il habite aux Escoumins depuis quelques années et ses parents opèrent une pâtisserie boulangerie alors que Gabriel a vu ses parents impliqués à différents niveaux dont sa mère, Dre Claudette Viens, qui œuvre en médecine familiale depuis de nombreuses années ».

Quant à la décision de devenir propriétaires, le quatuor y voit une façon de partager les responsabilités tout en ayant une qualité de vie intéressante. « Quand on décide d’être propriétaire de son entreprise, l’idée ce n’est pas de compter les heures », ajoute Myriam Tremblay.

Pour Albert Roy, ce grand saut dans le monde des affaires, surtout dans le domaine de la pharmacie en plus de gérer plus de 40 employés, demeure une chance inouïe, une expérience emballante qui promet, et qui profitera assurément à toute la communauté de la région.

Partager cet article