Horizon
Des contenus marketing faits par et pour nos annonceurs
Présenté par

Sept-Îles et son bord de mer

Par Ann-Édith Daoust 11:51 AM - 22 juin 2022
Temps de lecture :
L’île Corossol.

Le quotidien des Septiliens est rythmé par les cycles des marées et plusieurs activités sont pratiquées autour de la marina de la municipalité. Que ce soit pour la pêche en mer et sur le quai, pour les tours en bateau après le souper, pour les bonnes bouffes au restaurant ou tout simplement pour se promener afin d’admirer les bateaux et l’horizon avant que la nuit tombe, toutes les raisons sont bonnes pour se rendre sur la promenade du Vieux Quai en été. L’ambiance est parfois familiale, parfois festive avec ses activités organisées sous la tente jaune ou parfois très calme lorsque la mer est d’huile.

Marina de Sept-Îles.



Plusieurs entreprises offrent des excursions en mer et des activités d’interprétation en plus de créer des partenariats avec des entrepreneurs et des restaurateurs locaux pour bonifier leurs services. Prendre la mer, c’est découvrir une beauté démesurée, une faune et une flore d’une beauté exceptionnelle et d’en savoir davantage sur la famille Galienne qui possède encore le phare de l’île Corossol. C’est aussi découvrir une ferme maricole et se faire raconter mille et une anecdotes qui diffèrent selon le capitaine de chaque bateau. Chacun d’eux a un vécu d’exception en mer, n’hésitez pas à leur poser des questions.

Les îles, sanctuaire d’oiseaux.

Purmer, un projet générationnel qui valorise le territoire

Sandra Blais a possédé plusieurs entreprises, dont un casse-croûte, deux restaurants et un magasin de bonbons. Toujours propriétaire d’un restaurant à Sept-Îles, elle a choisi, il y a deux ans, de démarrer une ferme et de s’intéresser à l’élevage de moules, de pétoncles et d’algues.

Sandra, propriétaire de Purmer.

Ce nouveau projet familial lui a apporté l’équilibre dont elle avait besoin dans sa vie. Chaque été, elle quitte le continent pour vivre sur l’île Grosse Boule avec son conjoint André. Elle cuisine, offre de l’hébergement en yourte, des embarcations nautiques (petits kayaks, pédalo) et accueille les visiteurs. Lorsqu’on met les pieds sur l’île, on ressent instantanément un sentiment de liberté et de lâcher-prise. Une pause qui fait du bien au coeur et au corps. On peut croiser la famille de Sandra sur l’île. Sa fille Meggie avec ses deux petites filles. Maïssane se passionne pour la faune et la flore. Elle adore présenter ses dernières découvertes aux visiteurs. Mihanne, sa soeur, on la retrouve en cuisine avec sa grand-maman à goûter à tous, notamment aux algues assaisonnées à l’ail, aux sésames ou à l’érable qu’elle mange comme des chips. Sandra prépare ainsi la relève de l’entreprise d’une bien belle façon tout en s’offrant un paradis familial de première qualité.

Algues cultivées sur place.

Chantal travaille comme guide interprète à la ferme Purmer. Arrivée sur la Côte-Nord en février 1989 pour suivre son conjoint de l’époque, elle n’a plus voulu partir tant son sentiment d’appartenance aux gens de la région était fort. À la retraite depuis quelques années de son métier de gestionnaire dans le système de santé. Elle est retournée sur le marché du travail en 2019 pour d’abord offrir son aide ponctuelle à Sandra pour traduire les activités d’interprétation en anglais. En vivant l’expérience sur l’île, elle a décidé d’y rester à temps plein l’été et d’offrir son savoir aux visiteurs.

L’intérieur de la yourte chez Purmer.

D’ambulancière à capitaine

Quand Jade n’est pas sur la route à prendre soin des patients blessés, elle est à son kiosque de Croisières Sept-Îles. La femme d’affaires de 32 ans a démarré son entreprise en 2021 avec son conjoint, Jean-Rock. Elle offre des excursions en mer et plusieurs activités sur l’eau en partenariat avec des entrepreneurs locaux. Native des Laurentides, elle a choisi de s’installer à Sept-Îles pour la beauté de sa nature et la diversité des activités familiales offertes dans la région, notamment pour ses deux enfants. Partir en mer avec elle et son nouveau capitaine, Claude, qui passé 35 ans à travailler dans la garde côtière, c’est s’offrir des moments de riches discussions sur l’histoire de la région. Leur complicité est contagieuse!

Croisières Sept-Îles.
Claude, le capitaine.

Des emplois étudiants sur l’île Grande Basque

Louis-David et Nathan reviennent de leurs études universitaires à l’extérieur de la Côte-Nord pour passer l’été sur l’île Grande Basque à Sept-Îles. Le contact de la nature et avec les visiteurs, curieux de découvrir la région, est ce qui anime leur enthousiasme cet été.

Louis-David travaille à l’île Grande Basque cet été.

Nathan travaille comme gardien de l’île, il étudie en éducation physique pour être enseignant. Il aime le travail manuel et les sports de plein air. Cet été, en plus de son emploi, il souhaite faire découvrir aux visiteurs les joyaux de l’île et sa passion pour la plongée en apnée.

Louis-David souhaite devenir chiropraticien. Il se trouve chanceux de pouvoir revenir chaque été dans sa région pour vivre au rythme des marées et des rencontres qu’il fait sur l’île. Aujourd’hui coordonnateur des guides interprètes, il accueille une toute nouvelle cohorte d’étudiantes et d’étudiants.

Passer la nuit dans un château

Lorsqu’on rentre dans la marina à la fin d’une excursion en mer, c’est impossible de ne pas remarquer le Château Arnaud. Complexe hôtelier d’environ de 80 chambres, dont 9 suites et une suite-appartement, l’entreprise se démarque par la grandeur de ses espaces et l’importance qu’elle accorde à l’accueil des gens hébergés. Chaque matin au déjeuner, c’est Rollande qui sert le repas chaud tout sourire en souhaitant une belle journée à tous ceux et celles qui la croisent sur son chemin. En poste depuis l’ouverture de l’hôtel, il y a 8 ans, son sens de l’engagement est fort.

Une vue sur le Château Arnaud de la marina de Sept-Îles.


Julie Duguay est passionnée de gestion et de marketing. Elle travaille au Château Arnaud depuis son ouverture avec la trentaine d’employés qu’on y retrouve en saison estivale. Lorsqu’elle ne travaille pas, elle a les yeux sur l’eau ou sur un bateau dans la marina. La mer, les voiliers, les îles font partie de son quotidien. La croisière au coucher de soleil avec Purmer fait partie de ses coups de coeur en été. Elle a grandi sur le bord des plages de Clarke City au Camping Caravaning Côte-Nord. Ses incontournables culinaires sont les crevettes fraîches et le capelan frit. Selon elle, goûter aux produits de la mer et sentir l’odeur du fleuve, c’est ce qui a de plus ressourçant. «Ça reset une personne», comme elle le souligne si bien.

    

Partager cet article