Le Club FADOQ de Longue-Rive rénove son local

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 04 février 2016
Temps de lecture :

Le conseil d’administration du Club FADOQ de Longue-Rive pose dans sa nouvelle cuisine. De gauche à droite: Dorène Bouchard, Solange Gagnon, Angèle Fortin, Renée Girard présidente, Henriette Girard et Doris Bouchard. Absente: Suzanne Tremblay.

Longue-Rive – Les membres du Club FADOQ de Longue-Rive sont aux anges. Après trois ans de démarches infructueuses, voilà qu’ils ont enfin obtenu l’aide financière des différents paliers de gouvernement pour rénover leur local, un projet de 50 000 $.

Depuis septembre dernier, les 250 membres du Club FADOQ de Longue-Rive ont accès à un local plus spacieux et fonctionnel, grâce au support financier de Développement économique Canada (DEC) qui a financé 50 % des coûts des travaux. La MRC de La Haute-Côte-Nord a pu souscrire via son Fonds de développement des territoires autrefois désigné Pacte rural (30 % des coûts), tandis que la Mesure de renforcement des municipalités du défunt CLD aura permis à la Municipalité de Longue-Rive de boucler le montage financier du projet.

Ténacité et persévérance

« C’est en persévérant que nous avons réuss i», dit l’agent de développement de la Municipalité de Longue-Rive, Yves Laurencelle. Ce dernier lance d’ailleurs un appel au conseil des maires de la MRC de La Haute-Côte-Nord, qui sont à revoir actuellement, les critères d’admissibilité au Fonds de développement des territoires. « Si la MRC modifie les critères, je souhaite ardemment qu’elle ne le fasse pas aux dépends des petites municipalités dévitalisées comme la nôtre. Nous avons un réel besoin de ces aides financières»  . La présidente du Club, Renée Girard, salue la ténacité de M. Laurencelle, qui a persévéré sans relâche pour obtenir les fonds nécessaires, ainsi que les maires de la Haute-Côte-Nord qui ont appuyé le projet à la table de la MRC.

Une superficie triplée

Pour préparer leurs brunchs dominicaux bi-mensuels, les gens du Club FADOQ bénéficient désormais d’une cuisine spacieuse et fonctionnelle annexée à leur local déjà existant. « Ce n’était pas un luxe, lance la présidente du Club, Renée Girard. Nous étions coincés dans un espace restreint et aménagé sommairement ». La communauté longue-rivoise profitera de ces rénovations puisqu’il est possible de louer la salle pour des réceptions. Le Club offre gratuitement son local aux familles endeuillées de la paroisse pour y tenir leur réception après les funérailles.

Avantages indéniables

Fusionné en 2010 avec le Club du secteur Sault-au-Mouton, le Club FADOQ de Longue-Rive compte 250 membres âgés de 50 ans et plus. « Cela ne cesse d’augmenter avec les années, ajoute Mme Girard. Il faut dire aussi que les nombreux avantages au niveau des assurances notamment, incitent les gens de 50 ans et plus à adhérer aux clubs FADOQ ». En effet, la carte de membre offre de nombreux privilèges et rabais auprès de différents marchands en Haute-Côte-Nord et surtout dans la Manicouagan. La Côte-Nord compte 40 clubs FADOQ disséminés sur son territoire, regroupant 8 310 membres.

Partager cet article