Chalet de la mairesse : la SQ conclut à une cause accidentelle

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 24 février 2016
Temps de lecture :

Forestville – Tout porte à croire que l’incendie d’origine suspecte au départ de la résidence secondaire de la mairesse de Forestville, Micheline Anctil, soit finalement accidentel.

Selon Mme Anctil, la Sûreté du Québec lui a confirmé que l’origine de l’élément destructeur est liée à un problème électrique. Rappelons que dans la nuit du 7 au 8 février, une série de vols a été perpétrée dans des véhicules à Forestville et que moins de 24 h plus tard, le chalet de Mme Anctil situé au lac Paul-Baie, a été la proie des flammes. Bien que les deux événements ne soient pas liés, il n’en demeure pas moins que la population souhaite un retour au calme et espère que la Sûreté du Québec sera en mesure de stopper la vague de vol et de vandalisme qui sévit dans la ville et au nord du territoire depuis quelques années.

Partager cet article