Défi OSEntreprendre : la Commission scolaire de l’Estuaire couronne ses lauréats locaux

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 13 mai 2016
Temps de lecture :
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les élèves gagnants de la polyvalente des Rivières en compagnie d’un de leurs enseignants, Michel Beaulieu.

Baie-Comeau – La Commission scolaire de l’Estuaire a procédé au cours des derniers jours au dévoilement des lauréats du volet local du Défi OSEntreprendre, jusqu’à maintenant connu sous le nom de Concours québécois en entrepreneuriat.

Pour Yves Montigny, conseiller pédagogique et responsable du Défi au sein de la Commission scolaire, l’année 2015-2016 a été une excellente cuvée, alors que 26 projets ont été présentés par les écoles du territoire, et cela dans les différentes catégories.

Le jury était composé de huit personnes issues notamment du monde des affaires et d’organismes à but non lucratif. Ils ont procédé à la sélection des lauréats en se basant sur une grille d’analyse permettant d’apprécier les critères bien précis du caractère entrepreneurial des projets.

Catégorie primaire 1ère et 2e année

Couronnée lors de l’édition 2013-2014 du Concours, l’Escouade verte de l’école St-Joseph de Tadoussac s’est de nouveau illustré cette année. Ce projet est devenu un incontournable du Festival de la chanson de Tadoussac, au cours duquel les élèves impliqués, avec l’aide de différents partenaires, assurent le ramassage des canettes et bouteilles tout au long des festivités. Leur tâche consiste aussi à sensibiliser les festivaliers de l’importance d’adopter un comportement écologique. Des résultats positifs ont déjà pu être constatés.

Catégorie primaire 3e et 4e année

Forts du succès du projet de l’an dernier, les élèves de l’école St-Coeur-de-Marie de Colombier ont représenté le projet L’Affaire est dans le sac! avec succès.  Dans le but de ramasser des sous pour l’achat de nouveau matériel pour la classe, leur projet consiste à préparer des sacs de bonbons qu’ils vendent à la population en prévision de les remettre aux enfants déguisés le soir de l’Halloween. Grâce à la grande générosité de leurs commanditaires, ils ont pu obtenir tous les bonbons gratuitement. Ce qui leur permettra de remettre 100% des profits générés à l’école. Devant la demande accrue pour le produit, les élèves envisage pour l’an prochain de faire de la publicité.

Catégorie primaire 5e et 6e année

Cette année, la Commission scolaire de l’Estuaire a fait deux gagnants, soit les élèves de l’école St-Luc de Forestville et ceux de l’école Bois-du-Nord de Baie-Comeau. Sensibilisés aux effets de la pollution et aux bienfaits de la récupération, les premiers lauréats ont cherché un projet pour faire leur part pour l’environnement. C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée de récupérer les feuilles et coupures de papier de la salle de photocopieur pour en faire des blocs-notes qui seraient disposés à l’intérieur de supports fabriqués à partir de boites de mouchoirs vides. Pour leur projet Blocs-notes en folie!, ils ont réalisé 230 bloc-notes vendus dans leur environnement scolaire pour 2 $ pièce, sans avoir à débourser un sous. Une belle façon de communiquer sans gaspiller.

Catégorie Secondaire 3 à 5

Le projet Du plus petit au plus grand a pris naissance lorsqu’élèves et enseignant de l’école polyvalente des Rivières de Forestville ont pris conscience que certaines notions ne pouvaient être enseignées sans un modèle d’installation électrique qui permettrait de montrer ce qui se cache derrière nos murs. Les élèves ont donc proposé de s’impliquer dans la réalisation d’une maquette d’installation électrique résidentielle ainsi qu’une portion de mur résidentiel grandeur nature incluant certains éléments électriques. Les tâches ont été réparties selon les habilités des élèves, et ceux-ci ont sollicité la population pour recueillir de vieux appareils électriques pour la réutilisation des pièces. D’autres ont amené du bois, des composantes électriques et des matériaux. Ils ont aussi sollicité des ressources internes et externes, trouvé des partenaires financiers, sollicité des dons de matériaux et eu recours à des conseillers pédagogiques pour valider leurs démarches. La concrétisation du projet permettra de rendre l’apprentissage en classe plus facile et concret. Un guide explicatif illustré suivra aussi dans le cadre de ce projet novateur ayant nécessité le développement de plusieurs valeurs entrepreneuriales. Cela a aussi permis aux participants à réfléchir à leur intérêt pour différents métiers en lien avec l’électricité ou la construction.

Partager cet article