Saumon atlantique : en acheter peut vous coûter 1825 $

Par Journal Haute Côte Nord 12:00 AM - 02 juin 2016
Temps de lecture :

COMMUNIQUÉ

RIMOUSKI – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle à la population qu’il est interdit d’acheter ou de vendre du saumon atlantique capturé par tout pêcheur, qu’il soit sportif ou d’une communauté autochtone détenant des permis de pêche au saumon à des fins alimentaires, rituelles ou sociales.

La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune prévoit une amende de 1 825 $ pour une infraction relative à la vente ou à l’achat de poissons dont le commerce est interdit. De plus, la Loi sur les pêches prévoit une amende pouvant atteindre 100 000 $ pour la possession de poissons non étiquetés.

Situation actuelle

La pêche commerciale au saumon atlantique a été fermée progressivement dans les eaux canadiennes du milieu des années 1980 jusqu’à la fermeture complète en 2000. Pour leur part, les peuples autochtones pratiquent toujours la pêche dans plusieurs rivières à saumon à des fins alimentaires, sociales et rituelles. De tout temps, cette activité représente une tradition culturelle importante à laquelle les Autochtones
accordent une très grande valeur.

Enfin, la pêche sportive est toujours autorisée. Des mesures de gestion restrictives sont imposées par rivière en fonction des estimations d’abondance; ces mesures peuvent comprendre, par exemple, des limites de prise, une obligation de remettre à l’eau les grands saumons et une fermeture de certains cours d’eau.

L’habitat du saumon est protégé en vertu des dispositions portant sur la protection de l’habitat du poisson de la Loi sur les pêches.

Importance de la collaboration de la population

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant la présence de tout animal représentant une menace pour la sécurité ainsi que tout acte de braconnage ou geste allant à l’encontre de la protection de la faune ou de ses habitats à S.O.S. Braconnage au 1 800 463-2191, par Internet au mffp.gouv.qc.ca/faune/sos-braconnage ou au bureau de la protection de la faune le plus près. La liste complète des bureaux se trouve au mffp.gouv.qc.ca/nousjoindre/nousjoindre-regions.jsp. Ce service est gratuit et confidentiel.

Partager cet article