Les Bikeuses d’icitte remettent 9 240 $

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 06 septembre 2016
Temps de lecture :

Le groupe HCN Bikers 138, représenté par Fred Demers, Daniel Gagnon, Linda Dubé, Luc Perreault, Annie Chiasson et Gervais Marquis, a remis un chèque de 500 $.

Portneuf-sur-Mer – L’initiative timide de deux amateurs de motocyclette de Portneuf-sur-Mer s’est soldée par un succès retentissant le 27 août dernier. En effet, Julie Tremblay et Nadine Émond, ont organisé une randonnée-bénéfice au profit du département d’oncologie du Centre hospitalier régional de Baie-Comeau. Le tout s’est soldé par une récolte inouïe de 9 240 $.

Recrutant plusieurs municipalités du territoire et près de 37 entreprises autour de ce projet rassembleur, Julie Tremblay et Nadine Émond n’ont ménagé aucun effort afin de faire un succès du projet On ride pour la cause auquel se sont greffées 25 bikeuses des Bergeronnes, Les Escoumins, Longue-Rive, Portneuf-sur-Mer, Forestville, Colombier et Baie-Comeau.

Dons corporatifs, de particuliers, tirages et vente de chandails ont permis aux Bikeuses d’icitte de remettre la somme lors d’un 5 à 7, à France Lévesque et Arlette Girard, respectivement directrice générale et présidente de la Fondation de la santé et des services sociaux de Manicouagan.

Soufflées par l’ampleur de l’enveloppe qu’elles ont reçue, mesdames Lévesque et Girard ont partagé leur reconnaissance avec la cinquantaine de personnes réunies pour l’arrivée des Bikeuses d’icitte à la salle de l’Accueil de Portneuf-sur-Mer.

Solidaires des Bikeuses d’icitte, le groupe Bikers HCN 138 a fait un don suprise de 500 $ en direct.

L’initiative de cette levée de fonds, est née dans la tête de Julie Tremblay, accompagnatrice de sa mère qui est traitée pour un cancer en oncologie au CISSS-Côte-Nord à Baie-Comeau. Elle a partagé son projet avec sa bonne amie Nadine Émond qui n’a pas hésité un seul instant à s’associer à la cause, ayant perdu ses deux parents des suites d’un cancer. « Ce qui est important pour nous, c’est que notre don aide des gens de chez nous aux prises avec cette terrible maladie », a-t-elle mentionné.

Ce sont une trentaine de bénévoles qui se sont greffés autour de ce projet rassembleur et unique.

 

Partager cet article