Les maires exigent des précisions

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 09 octobre 2016
Temps de lecture :

Les Escoumins – Insatisfaits du traitement que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) porte à différents dossiers préoccupants sur le territoire de la Haute-Côte-Nord, le conseil des maires de la MRC de La Haute-Côte-Nord exige une rencontre avec la direction régionale.

Le Comité de sécurité publique de la MRC a discuté de divers événements et préoccupations lors de sa dernière rencontre du 13 septembre dernier. À l’ordre du jour: accident sur la route 138 à la hauteur de la municipalité des Bergeronnes; bruit des camions lourds sur la 138, plus précisément dans la côte du Bateau-Passeur à Tadoussac; accès des motoneigistes à la route 138 à la sortie du traversier à Tadoussac; transport des matières dangereuses sur la route 138; secteur comportant de nombreuses problématiques aux Escoumins dont la route Forestière/route 138/épicerie/traverse de piétons.

Puisqu’ils considèrent que ces dossiers touchent la sécurité et le bien-être des citoyens et que certains d’entre eux ont des conséquences directes sur des retombées économiques pour la MRC de La Haute-Côte-Nord, les maires ont résolu de faire part de leurs doléances au directeur régional du MTMDET, Michel Bérubé.

Les élus soulignent également que d’autres dossiers méritent également d’être suivis, dont le projet de construction dans le secteur de la côte Arsène Gagnon et du lac Gobeil ainsi que l’amélioration de la route 138 à Longue Rive, dans le secteur de la tourbière. Les élus dénoncent l’attitude du MTMDET et espèrent obtenir plus de précisions sur ces dossiers en rencontrant M. Bérubé.

Partager cet article