La saison prend fin avec 28 feux de forêt

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 24 octobre 2016
Temps de lecture :
La saison de protection des forêts contre le feu prend fin sur la Côte-Nord, mais la prudence reste de mise.

La saison de protection des forêts contre le feu prend fin sur la Côte-Nord, mais la prudence reste de mise.

Baie-Comeau – La saison de protection des forêts de la Côte-Nord contre le feu se termine sur une bonne note. Malgré la vague de 13 feux de foudre de juillet, le bilan 2016 est positif avec 28 incendies allumés et une superficie atteinte de 356 hectares (ha).

La MRC de Sept-Rivières a été la plus touchée avec 11 brasiers. Suivent la MRC de Manicouagan avec sept ainsi que les MRC de Caniapiscau et de la Haute-Côte-Nord avec sept chacune.

Les données de 2016 révèlent de grands écarts avec la moyenne des 10 dernières années, qui fait état de 38 incendies combattus et une superficie consumée de 5 481 ha. Par contre, comme le souligne Isabelle Gariépy, agente à la prévention et à l’information de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) sur la Côte-Nord, il s’agit qu’une saison soit marquée par un très grand feu pour venir influencer les statistiques de la décennie.

D’ailleurs, lorsqu’on compare la dernière saison aux deux précédentes, le constat qui en émane est très différent. Ainsi, en 2015, les 20 incendies combattus n’ont brûlé qu’à peine sept hectares de forêt. En 2014, les 29 feux observés avaient consumé 70 hectares.

Pour en revenir au bilan de 2016, l’agente de la SOPFEU souligne qu’en début d’été, Dame Nature a protégé la forêt dans une période qui est normalement cruciale en raison de la sécheresse en forêt. « En début de saison, on a eu de la chance d’avoir de la pluie et on a eu du beau soleil dans les mois où la forêt était humide », note-t-elle.

Fait à noter, pour le dernier mois de la saison de protection, soit septembre, quatre incendies de forêt ont été allumés, soit deux en Haute-Côte-Nord, un dans la Manicouagan et un autre dans le secteur de Sept-Rivières. La superficie touchée n’a pas dépassé 0,1 ha.

La SOPFEU rappelle qu’il ne faut pas baisser la garde, même en automne. L’utilisation d’un VTT lors des sorties en forêt exige certaines précautions.

Il faut notamment s’assurer de bien le nettoyer avant le départ afin d’éviter que les feuilles mortes et les brindilles accumulées près des pièces chaudes du moteur prennent feu et causent un incendie.

Partager cet article