Le débat reste ouvert sur la discussion

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 18 novembre 2016
Temps de lecture :

Forestville – Le samedi 5 novembre dernier s’est déroulé le souper spaghetti d’Action Chômage Haute-Côte-Nord. L’invité d’honneur, Jonathan Drolet, a fait pour l’occasion une présentation ayant pour thème « L’Hypocrisie canadienne ». Une soirée réussie à laquelle près de 100 personnes se sont déplacées. Notons d’ailleurs la présence de la député bloquiste de Manicouagan, Marilène Gill.

Jo Drolet, originaire de Forestville, avait réalisé, dans le cadre de sa maîtrise, un travail ayant pour thème une problématique politique. C’est donc le dossier de l’assurance-emploi qui a retenu l’attention de M. Drolet. Sous forme de conférence interactive, il a mis sur table l’historique de l’assurance-emploi, mais aussi toutes les failles qu’elle comporte et quelles seraient les solutions à apporter pour continuer à aider les gens de notre région. Mentionnons une très belle présentation de l’invité dans la façon de livrer ses informations et son message.

Une réflexion importante

Le but de cet exposé était non seulement de permettre aux gens de bien comprendre l’assurance-emploi, mais aussi de porter à réflexion pourquoi est-ce une problématique aussi importante. Cependant, Jonathan Dolet espère avoir semé une graine qui restera ancrée dans l’esprit des gens en place. « Le seul problème avec ce genre d’événement, c’est l’effet à courte durée. Si on ne reproduit pas ces événements, on ne conserve pas ce qu’on a créé », mentionne-t-il. En effet, les gens repartent en général, d’une conférence comme celle-ci, emballés et réfléchissent et ont de bons échanges par la suite. Cependant, selon l’invité, il faudrait en produire sur une base régulière pour que les gens n’oublient pas ces discussions importantes.

Partager cet article