Le maire de Longue-Rive déloge la mairesse de Forestville

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 30 novembre 2016
Temps de lecture :
Une certaine confusion régnait en fin de séance du conseil des maires de la MRC de La Haute-Côte-Nord la semaine dernière, à la suite de l’élection à la préfecture du maire de Longue-Rive, Donald Perron.

Une certaine confusion régnait en fin de séance du conseil des maires de la MRC de La Haute-Côte-Nord la semaine dernière, à la suite de l’élection à la préfecture du maire de Longue-Rive, Donald Perron.

Les Escoumins – Il y a fort longtemps qu’une séance régulière du conseil des maires fut autant animée que celle du 23 novembre. Habituellement réservée à l’adoption du budget, la séance de mercredi dernier a été le théâtre d’un revirement surprenant. Le maire de Longue-Rive, Donald Perron, est devenu le 8e préfet de la MRC de La Haute-Côte-Nord, délogeant la mairesse de Forestville et présidente de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Micheline Anctil.

L’adage « le malheur des uns fait le bonheur des autres » se prête bien à ce qui s’est passé autour de la table des maires de la Haute-Côte-Nord mercredi dernier. Le nouveau préfet, Donald Perron, a remercié Mme Anctil pour son travail et la maîtrise de ses dossiers. Il a mentionné qu’il allait travailler différemment tout en déléguant davantage.

Très ébranlée par le résultat du vote, Micheline Anctil a pris la parole en exprimant son incompréhension: « Je m’explique mal madame et messieurs votre décision ». Micheline Anctil estime que c’est n’est pas pour son travail ni sa grande implication qu’on lui a préféré M. Perron et que cela se situe « à un autre niveau ».

Très déçus, les maires des Bergeronnes et des Escoumins, Francis Bouchard et André Desrosiers ont salué le travail de la mairesse de Forestville et rappelé au nouveau préfet que la « barre est très haute ».

Soumise par la mairesse de Sacré-Cœur Marjolaine Gagnon, secondée par le maire de Tadoussac Hugues Tremblay, la candidature de M. Perron a été suivie de celle de la préfète sortante et mairesse de Forestville, Micheline Anctil. C’est le maire des Bergeronnes Francis Bouchard qui a proposé la réélection de Mme Anctil, secondé par le maire des Escoumins André Desrosiers. C’est par 5 voix contre 4 que M. Perron a été élu. Précisons que Forestville détient deux voix autour de la table, ceci étant fixé au prorata. Toutes les autres municipalités de la MRC ne détiennent qu’une seule voix.

Budget 2017

Bien qu’elles soient passées quasiment inaperçues en cette séance fort animée, les prévisions budgétaires ont été adoptées en début de séance. Incluant les TNO (Territoires non organisés), c’est un budget équilibré de 8.4 M$ qu’ont adopté les élus de la Haute-Côte-Nord. Parmi les faits saillants, mentionnons le statut quo au niveau des quotes-parts dans le secteur de la Gestion des matières résiduelles et du développement durable. En effet, elles sont demeurées au même montant total mais ont été partagées selon le tonnage réel de déchets produits par chaque Municipalité et Essipit. Au chapitre du développement économique, les quotes-parts sont demeurées identiques à l’an dernier.

Partager cet article