La Haute-Côte-Nord à l’ère de l’économie circulaire

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 25 janvier 2017
Temps de lecture :

Les Escoumins – La SADC de La Haute-Côte-Nord réalisera une collecte de données sur les résidus de bois générés en Haute-Côte-Nord. Grâce à la collaboration financière de RECYC-QUÉBEC. une subvention de 14 189,26 $ sera versée pour réaliser une collecte de données sur les résidus de bois générés en Haute-Côte-Nord.

Cette subvention de 14 189,26 $ est issue du programme d’aide financière alloué à l’amélioration des pratiques des ICI (industries, commerces et institutions) en matière de gestion de leurs matières résiduelles – Volet 3. « La tournée des commerces et entreprises permettra de faire un bilan de la situation actuelle en ce qui a trait aux résidus de bois et autres matières qui pourraient représenter une opportunité d’affaires », précise Rose-Marie Gallant, conseillère en développement durable.

La SADC dispose d’un délai de 6 mois pour réaliser la collecte de données et fournir un aperçu des débouchés possibles pour traiter ou valoriser ces matières en région. « La démarche vise à favoriser l’émergence de projets en économie circulaire, une tendance incontournable », ajoute Mme Gallant.

L’atelier CIRCULAB sera d’ailleurs offert aux Escoumins en avril prochain par le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI) pour clôturer ce premier volet.

Ce projet a reçu l’appui de la MRC de la Haute-Côte-Nord, du Centre de formation professionnelle de Forestville, de Constructions SRV des Bergeronnes et de Boisaco. La SADC assume 20 % de la facture globale qui s’élève à 17 736,58 $.

Partager cet article