Impact potentiel des engins de pêche

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 15 février 2017
Temps de lecture :

(S.K.) – L’utilisation d’un engin de pêche qui entre en contact avec le fond marin risque d’endommager ou de détruire des coraux ou des éponges qui sont susceptibles d’être écrasés, coincés ou emmêlés dans l’engin ou encore étouffés par les sédiments en redistribution. Le ministère de Pêches et Océans Canada classe les engins de pêche en fonction de l’importance de leur impact sur l’écosystème. Les cotes établies vont de 1 pour l’impact le plus faible à 4 pour l’impact le plus fort. Ainsi, le harpon et la plongée ont la cote 1, la cote 2 a été attribuée à la palangre pélagique et la senne coulissante, la cote 3 aux casiers, filets maillants et à la palangre tandis que le chalut et la drague ont bien sûr la cote 4.

Partager cet article