Le Cégep de Baie-Comeau se retire

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 07 avril 2017
Temps de lecture :

Forestville – Le Cégep de Baie-Comeau se retire du protocole d’entente avec le Groupe de recherche, de développement et de formation en Haute-Côte-Nord dans le cadre de la dispense d’une formation pré-universitaire offerte au Centre d’études collégiales de Forestville.

C’est dans une correspondance envoyée le 15 février 2017, que le directeur général du Cégep de Baie-Comeau, Claude Montigny, informe les différents partenaires que le Cégep de Baie-Comeau ne désire pas renouveler l’entente selon ses modalités actuelles.

M. Montigny invoque le contexte démographique qui affecte la Manicouagan et les compressions budgétaires des dernières années.. « Nous ne pouvons envisager de devoir contribuer à un éventuel déficit d’opérations du Centre d’études collégiales de Forestville, relevant du Cégep de Chicoutimi »,, mentionne le directeur général du Cégep de Baie-Comeau, bien qu’en presque 21 ans d’existence, le Centre d’études collégiales n’a jamais enregistré de déficit.

Contraintes financières

Justifiant les contraintes financières dans la décision de son organisation, Claude Montigny consent que des « efforts de recrutement presque surhumains sont effectués pour maintenir notre clientèle afin d’assurer la viabilité de notre établissement et la survie de nos programmes d’études ». Les modalités du protocole d’entente obligent aussi les partenaires à partager les « maigres profits » que le Cégep de Baie-Comeau pourrait tirer de son offre de services en formation continue en Haute-Côte-Nord. Le Centre d’études collégiales de Forestville poursuivra ses activités et son plan de relance comme convenu. Rappelons que lors de sa création en 1996, celui-ci était géré seulement par le Groupe de recherche et le Cégep de Chicoutimi. Ce n’est que quelques années plus tard que le Cégep de Baie-Comeau s’est joint au groupe.

Partager cet article