Le congrès des Escoumins approche à grands pas

Par Jacqueline Richer 12:00 AM - 01 septembre 2017
Temps de lecture :
Dre Nathalie Lucas, pédiatre urgentiste au CHU Ste-Justine. Photo courtoisie

Dre Nathalie Lucas, pédiatre urgentiste au CHU Ste-Justine. Photo courtoisie

Les Escoumins – Le 13e congrès de médecine d’urgence en région se tiendra aux Escoumins du 7 au 9 septembre prochain. L’événement permet aux médecins qui exercent dans de petites salles d’urgence en région, de maintenir leurs compétences à jour et de partager leurs petits trucs pour faire face à la pénurie de moyens et d’effectifs.

« Dans la plupart des régions, il y a peu ou pas de spécialistes et ce sont les médecins de famille qui tiennent les urgences », fait valoir le docteur Jonathan Aubert, médecin au pavillon des Escoumins et président du comité scientifique du congrès. « C’est donc important qu’ils soient les plus compétents possible et le congrès leur donne l’occasion de pratiquer des gestes ou des techniques qui ne font pas partie de leur quotidien ».

Les participants pourront entre autres, assister à des conférences et des ateliers sur le transfert des patients vers d’autres hopitaux, la réparations de plaies, les intoxications dues aux drogues de synthèse, le traitement des fractures aux mains et aux pieds, les embolies pulmonaires.

Il y aura place à de nombreux ateliers sur les soins aux enfants grâce aux deux coprésidentes les Dres Nathalie Lucas, pédiatre urgentiste au CHU Sainte-Justine, et Renée Turgeon médecin d’urgence au CHU de Québec.

Le congrès est aussi l’occasion de démontrer aux jeunes médecins que la pratique en région est une expérience stimulante et enrichissante.

Partager cet article