Les Escoumins mise sur son histoire pour bonifier son offre touristique

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 20 septembre 2017
Temps de lecture :
La chapelle Mgr Bélanger sera-t-elle déplacée? La question demeure entière et repose sur les coûts estimés par la firme Héneault et Gosselin qui était sur place vendredi dernier. Photo Journal Haute-Côte-Nord

La chapelle Mgr Bélanger sera-t-elle déplacée? La question demeure entière et repose sur les coûts estimés par la firme Héneault et Gosselin qui était sur place vendredi dernier. Photo Journal Haute-Côte-Nord

Les Escoumins – La Municipalité des Escoumins travaille actuellement sur différents projets en vue de mettre en valeur les différents attraits historiques de la localité. Cette démarche amorcée il y a plusieurs mois, s’inscrit dans un processus d’élaboration d’un volet historique attaché au développement touristique des Escoumins.

En entrevue au Journal, le maire des Escoumins André Desrosiers, confirme les intentions de son conseil municipal, dans la mise en place de différents circuits touristiques sur le territoire des Escoumins, afin de mettre en valeur les attraits en y attachant un volet historique. « Nous voulons développer davantage le créneau touristique, mettre en valeur notre village et son histoire », dit le maire Desrosiers.

Le sentier du moulin

Pour ce faire, les élus escouminois désirent faire renaître le sentier du moulin en le rendant accessible à la population. « Nous voulons y installer des lampadaires et permettre aux citoyens et touristes d’avoir accès à ce secteur qui est en fait l’ancien emplacement de l’arboriduc, situé à partir de la Poissonnerie jusqu’au quai ».

Fonds Lamontagne

Parallèlement à sa démarche, le conseil municipal s’est porté acquéreur du Fonds d’archives Lamontagne, un trésor inestimable composé de plus de 700 lettres manuscrites. Cette correspondance, entre les employés du moulin de la Scierie Lamontagne (scierie du village) et le propriétaire Théodore J. Lamontagne, relate à la fois la vie privée et le côté industriel vécu par cette famille qui exploitait la scierie du village. « Nous attendons les documents et ensuite nous allons évaluer de quelle manière nous pourrons mettre tout ça en valeur mais le dossier avance très bien », ajoute M. Desrosiers.

Chapelle de Mgr Bélanger

Cédée à la Municipalité des Escoumins au décès de Mgr Bélanger en juillet 2000, la chapelle de Mgr Bélanger est un trésor caché que les élus désirent mettre en valeur. « Actuellement elle est située à l’orée d’un secteur boisé sur un terrain qui ne nous appartient pas, ajoute André Desrosiers. Nous attendons une estimation des coûts de la firme Héneault et Gosselin pour la déplacer. Nous sommes également en pourparlers avec les dirigeants d’Essipit dans ce dossier pour évaluer l’éventualité d’un partenariat ». Si le projet se concrétise, un îlot t hématique pourrait être installé autour de cette chapelle construite en 1953. « Il faut attendre l’estimation des coûts puisqu’on ne sait pas comment elle a été construite et ensuite nous serons en mesure d’aller de l’avant si cela s’avère réaliste », a conclu M. Desrosiers, qui sollicitera un second mandat à titre de maire des Escoumins le 5 novembre prochain. « Il y a beaucoup trop de projets à réaliser et à terminer et j’espère avoir l’opportunité de le faire ». Pour le moment, aucune information ne laisse présager que M. Desrosiers aura un ou des adversaires dans la course à la mairie.

 

Partager cet article