Secteurs Baie-Verte et quai de Forestville – Deux projets importants en cours pour 2018

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 27 Décembre 2017
Temps de lecture :
La rampe de mise à l’eau sera probablement déplacée afin d’en assurer la pérennité. Un dossier qui devrait se concrétiser en 2018. Photo archives Journal Haute-Côte-Nord

La rampe de mise à l’eau sera probablement déplacée afin d’en assurer la pérennité. Un dossier qui devrait se concrétiser en 2018. Photo archives Journal Haute-Côte-Nord

Forestville – Une nouvelle rampe de mise à l’eau et un belvédère surplombant la Baie-Verte, voilà deux projets déjà entamés par le nouveau conseil municipal de Forestville, qui souhaite concrétiser le tout en 2018.

En séance régulière tenue le 12 décembre, les élus de Forestville ont attribué un mandat d’étude de faisabilité à la firme AXOR assorti à un budget de 6 500 $, pour la mise en place d’une nouvelle rampe de mise à l’eau. « Il est fort probable que la nouvelle rampe sera située ailleurs puisque l’emplacement actuel est difficile en raison du manque de protection et des vents, a dit la mairesse Micheline Anctil en entrevue au Journal. Ce serait plus probable au bout du quai, là où il y a un enrochement. C’est un projet prioritaire mais on veut poser le bon geste. La conclusion de notre réflexion de l’an dernier est que même si on investit beaucoup d’argent sur le site actuel, on ne règle qu’une partie du problème ».

Belvédère Harry Quebert

Une somme de 1 550 $ est consentie afin d’effectuer des relevés d’arpentage dans le cadre d’un projet de mise en valeur de la Baie-Verte, afin de construire un belvédère à l’endroit où a été tournée la série La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert. Cette infrastructure porterait sur la thématique de cette production cinématographique.

Salle d’entraînement

Vers le 10 janvier, des équipements neufs devraient être livrés à la nouvelle salle d’entraînement dont les travaux vont bon train. D’ici peu, la Ville diffusera l’organisation des services puisque les élus désirent favoriser l’accès à cette infrastructure au plus grand nombre d’usagers possible. « Nous avons investi sur des tapis roulants et vélos neufs et nous allons statuer la semaine prochaine (cette semaine) en ce qui concerne les cartes de membres et les tarifs exigés aux couples, étudiants et aînés par exemple », précise Mme Anctil. Si tout va bien, la nouvelle salle d’entraînement ouvrira à la fin de janvier.

Milieux humides et hydriques

En appui à la MRC de La Haute-Côte-Nord et à la Fédération québécoise des municipalités, la Ville de Forestville a adopté une résolution ayant pour objectif de demander au gouvernement une aide financière afin d’appliquer le programme de conservation des milieux humides et hydriques, tel qu’exigé par le gouvernement en lien avec la loi 132. « On oblige les MRC à prendre cette nouvelle responsabilité qui se traduit par l’élaboration d’un plan régional révisé à tous les dix ans mais aucune ressource financière n’est jumelée à cette nouvelle obligation. Alors nous disons au gouvernement oui pour l’application du programme mais ça prend du financement, sinon ce sont les citoyens qui devront payer », explique la mairesse de Forestville. Finalement le contrat de surveillance des travaux de revitalisation de la 1re Avenue s’est échelonné sur 15 semaines au lieu des 6 semaines prévues initialement, ce qui exige une modification des coûts de ce contrat de surveillance accordé à la firme Axor, qui est passé de 19 600 $ à 58 957 $.

Partager cet article