La Véloroute des Baleines fait son chemin en Haute-Côte-Nord

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 02 mars 2018
Temps de lecture :
Des points de vue à couper le souffle pour les cyclistes qui ont eu la chance de rouler sur la piste cyclable entre Portneuf-sur-Mer et Forestville, aujourd’hui fermée en raison de problèmes d’érosion constatés particulièrement sur un tronçon de 1,2 km. Photo archives Corporation Véloroute des Baleines

Des points de vue à couper le souffle pour les cyclistes qui ont eu la chance de rouler sur la piste cyclable entre Portneuf-sur-Mer et Forestville, aujourd’hui fermée en raison de problèmes d’érosion constatés particulièrement sur un tronçon de 1,2 km. Photo archives Corporation Véloroute des Baleines

Les Bergeronnes – La Corporation de la Véloroute des Baleines, en collaboration avec le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET), s’apprête à confirmer la construction d’une piste cyclable dans le secteur des Bergeronnes, un projet estimé à 540 000 $.

D’une longueur de 700 mètres, le tronçon projeté sera en fait une piste cyclable pavée bi-directionnelle qui servira également aux motoneigistes. Du côté ouest des Bergeronnes, elle prendra naissance au pied du secteur de quatre voies et en haut de la pente, ira se connecter à 100 mètres de la rue Principale qui traverse le village des Bergeronnes, via le chemin de la côte à Bouleau.

Selon le président de la Corporation de la Véloroute des Baleines, Denis Villeneuve, le support de la communauté est extraordinaire, d’autant plus que le projet, estimé à 540 000 $, sera financé à 50 % par des programmes du MTMDET. « Les gens veulent qu’on aille de l’avant et ce projet tombe à point, dans la foulée des travaux routiers prévus dans le secteur de la côte Arsène-Gagnon et du lac Gobeil, ajoute M. Villeuneuve. L’étude réalisée par TDA est complétée, il reste quelques détails financiers à attacher ».

Un autre projet qui chemine très bien, selon M. Villeneuve, c’est la côte de Manic 1, « un tronçon que l’on veut sécuriser au cours des 2-3 prochaines années ».

À plus long terme, on envisage l’aménagement d’une piste cyclable en terre battue qui contournerait la zone à risques de 1,2 km située sur la piste cyclable entre Forestville et Portneuf-sur-Mer. Fermée complètement en raison du phénomène d’érosion, cette piste aux points de vue panoramiques, qui est en fait l’ancienne route 138, soulève plusieurs hypothèses quant à son réaménagement. Le président de la Corporation de la Véloroute des Baleines confirme que les 5 km qui longent la côte pourraient être conservés, mais que les extrémités en terre battue qui relient Portneuf-sur-Mer et Forestville, nécessitent des travaux de consolidation. « Nous avons une étude pour ce tronçon d’une longueur totale de 12 km qui a été réalisée par TDA en 2011. Il faudrait seulement l’actualiser ».

Dans le but d’assurer une cohabitation pacifique des différents utilisateurs des sentiers, l’option d’aménager deux sections parallèles qui permettraient aux quadistes de circuler, pourrait également être envisagée selon M. Villeneuve.

La mairesse de Forestville, Micheline Anctil, confirme que plusieurs hypothèses ont été portées à son attention par des organisations qui représentent des utilisateurs potentiels de ce tronçon. Que ce soit les clubs de motoneigistes, le Club Quad HCN en collaboration avec la Municipalité de Portneuf-sur-Mer, afin d’étudier le dossier. L’hypothèse d’un tronçon multi-usages n’est pas écartée, mais il faudra évaluer les priorités et les coûts que cela implique. « On nous a demandé si la Ville était prête à contribuer. Oui nous sommes prêts pour quelques milliers de dollars, mais pas plus ».

Partager cet article