Se serrer les coudes pour désenclaver la Côte-Nord – Pavons la voie! se tourne vers le sociofinancement

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 23 mars 2018
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Une campagne de sociofinancement vient d’être lancée sur la plateforme onedollargift.com afin de soutenir les prochaines actions de la campagne Pavons la voie! L’objectif est fixé à 100 000 $ à amasser en 75 jours.

Pour rejoindre la population au maximum et frapper fort auprès des gouvernements, le comité derrière la campagne, coordonné par la corporation Innovation et Développement Manicouagan, a besoin de financement. Il lance un appel à la générosité des Nord-Côtiers et souligne, au passage, que si chaque citoyen donne 2 $, l’objectif sera dépassé.

Rappelons que Pavons la voie! vise à mobiliser les communautés de la Côte-Nord et de Charlevoix autour des projets de construction d’un pont sur le Saguenay et de l’achèvement de la route 138 en Basse-Côte-Nord. Leur réalisation permettra de désenclaver la région, mais aussi d’améliorer la sécurité routière dans les deux régions voisines.

Depuis le début de l’année, des élus régionaux, la Société du pont sur le Saguenay et la Coalition Union 138 unissent leurs forces pour obtenir des avancées. Tous espèrent que le prochain budget provincial, qui sera déposé le 27 mars, renferme des mesures concrètes pour faire cheminer le dossier du pont, notamment par la mise en place du bureau de projet promis par premier ministre Philippe Couillard lors de son passage à Baie-Comeau en août 2017.

Le comité veut aussi obtenir le plus rapidement possible les plans et devis préliminaires pour le pont et un échéancier clair pour la construction des prochains tronçons de la route 138.

La campagne Pavons la voie! bénéficie déjà d’un soutien de 20 000 $ provenant de l’Assemblée des MRC de la Côte-Nord, du député provincial Martin Ouellet et de la députée fédérale Marilène Gill.

« L’ère post-traversier »

Comme l’explique Karine Otis, directrice associée au développement industriel chez ID Manicouagan, les 100 000 $ espérés assureront la réalisation des démarches nécessaires à l’atteinte des objectifs.

Il y a les travaux pour « l’ère post- traversier » à prévoir, insiste Mme Otis. Elle fait notamment référence aux solutions à identifier pour suppléer aux pertes d’emploi du côté du personnel de la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine. Le comité de campagne se penchera là-dessus avec l’aide de spécialistes.

« On veut développer un consensus sur des solutions de remplacement. On a déjà des petites idées », dit-elle. Le comité pense, entre autres, à la conservation d’un service de traversier en saison touristique seulement lorsque le pont sera réalité. Dans les faits, tout ce qui est possible pour assurer une transition la plus possible harmonieuse sera étudié.

ID Manicouagan administrera les futures rentrées d’argent provenant de l’appel au sociofinancement. Elles seront déposées dans un fonds dédié.

Pour participer à la collecte de fonds, on se rend à l’adresse suivante : http://www.onedollargift.com/ca-fr/Reve-Pavons-la-voie-!-Desenclavement-de-la-Cote-Nord!-28068

Partager cet article