Église St-Paul de Longue-Rive – Derniers hommages rendus à dame Béatrice Maltais

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 02 mai 2018
Temps de lecture :
L’église St-Paul de Longue-Rive était presque remplie à pleine capacité pour ces funérailles mémorables. Photo TVR7

L’église St-Paul de Longue-Rive était presque remplie à pleine capacité pour ces funérailles mémorables. Photo TVR7

Longue-Rive – C’est le samedi 21 avril dernier en l’église St-Paul de Longue-Rive que ce sont déroulées les funérailles de Madame Béatrice Thibeault-Maltais. Cette dernière est décédée le 19 mars dernier à l’âge de 93 ans. Première femme élue préfet au Québec, cette pionnière aura laissé un héritage considérable aux Nord-Côtiers et Nord-Côtières.

Famille et amis étaient présents afin de se recueillir et lui rendre un hommage mérité. Durant la cérémonie, le préfet de la MRC de La Haute-Côte-Nord, Donald Perron, était également présent et a livré un touchant témoignage, lui qui a très bien connu Madame Maltais. « Elle a tracé le chemin autant à des hommes qu’à des femmes et j’ai le bonheur d’en faire partie. Je suis heureux de l’avoir côtoyée. Béatrice Maltais fut la première femme préfet d’une MRC au Québec, mais je la soupçonne aussi d’avoir été la première femme à avoir su concilier travail/famille et politique /famille », a lancé M. Perron.

La fille de la défunte et députée de Taschereau, Agnès Maltais, a partagé sa fierté envers ses parents, qui ont contribué à des changements positifs dans leur milieu. « Elle a marqué en politique évidemment quand elle est devenue mairesse de Sault-au-Mouton, elle succédait à mon père. Quand elle est ensuite devenue la première préfète d’une MRC, elle savait qu’elle assumait de lourdes responsabilités », ajoute-t-elle. Cette dernière se dit fière de sa mère puisqu’elle a mené sa bataille jusqu’au bout en plus d’élever ses enfants au même moment. « Tout ça est assez incroyable, c’est une grande dame », a conclu la députée.

Rappelons que l’édifice de la MRC de La Haute-Côte-Nord portera maintenant le nom de Béatrice Maltais en son honneur, dans le but de perpétuer sa mémoire et rappeler sa contribution dans le milieu. « Cela va rappeler aux générations futures comment une femme maire et préfète peut marquer sa communauté », a dit le préfet de La Haute-Côte-Nord.

Partager cet article