Relier l’ensemble du pays par liaison fixe – Le PLC local croit avoir un atout dans sa manche

Par Steeve Paradis 12:00 AM - 10 mai 2018
Temps de lecture :
Dave Savard, Denis Bourassa et Hubert Besnier faisaient partie de la délégation de Manicouagan au congrès du Parti Libéral du Canada à Halifax. Photo courtoisie

Dave Savard, Denis Bourassa et Hubert Besnier faisaient partie de la délégation de Manicouagan au congrès du Parti Libéral du Canada à Halifax. Photo courtoisie

Baie-Comeau – L’association libérale fédérale dans Manicouagan croit que cette fois, le candidat qui portera leurs couleurs dans la circonscription aura de bonnes chances de l’emporter. C’est que le pont sur le Saguenay devrait faire partie, par la bande, des promesses de la formation dirigée par Justin Trudeau.

Lors du dernier congrès du Parti libéral du Canada (PLC), tenu à Halifax, la résolution de l’association de Manicouagan, nommée Relier les Canadiens en développant l’infrastructure fixe, était l’une des 42 présentées aux délégués et elle fut l’une des 15 adoptées au final.

Cette résolution sera donc incluse dans la plateforme du parti et sera une des politiques mises de l’avant pour les élections de 2019.

« Le premier ministre n’a pas le choix de fortement considérer les résolutions adoptées par les membres au congrès national », de souligner le président de l’association locale, Dave Savard.

Le pont et la 138

En fait, le pont sur le Saguenay n’est pas évoqué dans cette fameuse résolution. Elle concerne surtout la construction d’un lien fixe, dans ce cas un tunnel, entre l’île de Terre-Neuve et le continent. « Par la force des choses, ça va amener le prolongement de la route 138 jusqu’à Blanc-Sablon et un pont sur le Saguenay pour enfin avoir un vrai réseau routier pancanadien », a ajouté M. Savard, optimiste.

Le président du PLC dans Manicouagan estime donc qu’avec cette résolution, son parti devra être considéré parmi les prétendants pour décrocher la circonscription au prochain scrutin fédéral.« On ne s’en cache pas, il s’agit là d’un enjeu qui concerne les gens de la région et on a bon espoir qu’ils votent pour appuyer un dossier qui les concerne directement », a-t-il lancé.

Dave Savard a souligné en terminant qu’il est plutôt rare qu’une résolution présentée par Manicouagan soit adoptée au congrès national Sans surprise, cette résolution a notamment été appuyée par les sept députés fédéraux de Terre-Neuve-et-Labrador.

Partager cet article