Coopératives d’initiation à l’entrepreneuriat jeunesse – Un service désormais étendu à toute la Haute-Côte-Nord

Par Shirley Kennedy 12:00 AM - 16 juin 2018
Temps de lecture :

Forestville – Après la première mouture lancée l’an dernier dans le secteur Colombier-Longue-Rive, voilà qu’une deuxième Coopérative jeunesse de services (CJS) voit le jour afin de desservir les localités des Escoumins, Les Bergeronnes, Sacré-Cœur et Tadoussac. À la suite de quelques changements administratifs, les CJS porteront désormais le nom de Coopératives d’initiation à l’entrepreneuriat jeunesse (CIEC).

Ainsi, le Centre d’action bénévole Le Nordest, le Carrefour jeunesse-emploi de la Haute-Côte-Nord (CJE), la SADC de la Haute-Côte-Nord, la Ville de Forestville, la Maison des jeunes L’Entretemps, la MRC de La Haute-Côte-Nord et l’entrepreneure bien connue Caroline Murray de la Ferme Modalex, forment le comité local responsable de la mise en œuvre de ce projet à Forestville, alors que le comité local des Escoumins est formé du Carrefour jeunesse-emploi de la Haute-Côte-Nord, de la SADC de la Haute-Côte-Nord, de la maison des jeunes des Escoumins, de la municipalité des Escoumins et de la Caisse populaire Desjardins Saguenay–St-Laurent.

Déjà, les deux comités locaux ont procédé à l’embauche de quatre animateurs : Sarah-Ève Côté, étudiante en enseignement et Roxanne Hovington , étudiante en enseignement en adaptation scolaire et sociale, seront en charge de la CIEC de Forestville, alors que Jonathan Lapointe, étudiant en gestion de la relation aux consommateurs et Vicky Tremblay, étudiante en toxicomanie et autres dépendances, verront au bon fonctionnement de celle des Escoumins.

« Nous sommes très heureux de voir que ce beau projet va débuter prochainement. Nous travaillons fort depuis plusieurs mois afin que l’ensemble du territoire de la Haute-Côte-Nord puisse bénéficier des services d’une CIEC et nous espérons sincèrement que la population et les organismes d’ici vont avoir le réflexe d’embaucher nos jeunes coopérants. On invite d’ailleurs tous les jeunes que ce projet intéresse et qui désireraient devenir coopérants à demeurer à l’affût puisque nos animateurs seront à la polyvalente des Rivières et à la polyvalente des Berges très bientôt pour les rencontrer », a mentionné Isabelle Tremblay, agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au CJE de la Haute-Côte-Nord.

Le projet de CIEC

Concrètement, le projet de CIEC, c’est un groupe d’une quinzaine de jeunes âgés entre 13 et 17 ans, réunis pour créer leur propre coopérative en offrant des services à la communauté, ce qui représente pour la plupart leur première expérience de travail rémunérée. La CIEC se caractérise par son aspect pédagogique : elle offre aux jeunes un espace, des moyens et des ressources leur permettant la prise en charge de leur propre entreprise avec le soutien de deux animateurs. Au courant des prochaines semaines, les animateurs iront à la rencontre des jeunes pour recruter les coopérants et la population sera au fait du projet afin de pouvoir embaucher les jeunes lors de la saison estivale pour divers travaux.

Partager cet article