Une première édition prometteuse pour le Festival Fjord en Fête

Par Karianne Nepton-Philippe 12:00 AM - 21 juillet 2018
Temps de lecture :
Le méchoui a complété l’événement de belle façon alors que 120 personnes y ont pris part. Photo courtoisie

Le méchoui a complété l’événement de belle façon alors que 120 personnes y ont pris part. Photo courtoisie

Sacré-Cœur – La Municipalité de Sacré-Cœur a tenu la toute première édition d’un nouvel événement, le Festival Fjord en Fête, les 6 et 7 juillet derniers. Ce dernier a connu un réel succès qui a ravi et même surpris le comité organisateur.

Afin de lancer tel qu’il se doit cet événement rassembleur, un cocktail d’ouverture a été tenu au cours duquel ont pris part le député Martin Ouellet, la présidente de la Caisse populaire Desjardins du Saguenay-Saint-Laurent Gemma Brisson, madame le maire de Sacré-Cœur Lise Boulianne et Steeve St-Gelais président de Boisaco.

A suivi la compétition d’hommes forts (voir texte en pages 30-31), la soirée dansante en compagnie du chanteur Hervé. Originaire de Sacré-Cœur, ce routier de la chanson qui cumule 40 ans de métier était ravi de faire un retour dans son village natal. « Je suis tellement content de revoir tout le monde et de chanter ici à nouveau » a-t-il dit aux 200 personnes présentes.

Le samedi 7 juillet, deuxième et dernière journée du Festival Fjord en Fête, a été très chargée d’abord avec la sacré-course. L’événement habituellement organisé seul a été ajouté dans la fin de semaine du Festival, mais conserve les mêmes organisateurs. D’ailleurs, les 700 $ amassés ont encore une fois été remis au Club de badminton. À la suite du dîner spaghetti, le Festival proposait une activité de simulation de collision du style IMPACT. La simulation a été réalisée par le comité organisateur du Festival, en collaboration avec les pompiers du village, les ambulanciers et la Sûreté du Québec, mais avec les droits des organisateurs du Projet IMPACT. Selon un scénario plus axé sur le travail des pompiers sur les lieux de l’accident, c’était la première fois que la simulation était présentée au grand public. Près de cent personnes y ont assisté. Par la suite, des compétitions étaient proposées entre les pompiers et les citoyens. Il y a eu les grandes compétitions où huit équipes ont été formées avec un pompier et quatre citoyens. Finalement, une petite compétition contre les pompiers étaient organisée pour les tout-petits de douze ans et moins. Le Festival s’est conclu avec un grand souper méchoui qui a attiré plus de 120 personnes suivi de feux d’artifices.

Deuxième édition

Étant donné que le comité organisateur, qui s’est penché à l’élaboration du Festival Fjord en Fête, en était à la toute première édition, il y aura des ajustements à faire pour améliorer le tout pour une deuxième édition l’an prochain. « C’était une première édition alors il y a des choses à changer, mais dans l’ensemble c’était une bonne première édition, déclare Vivianne Dufour, membre du comité organisateur. Maintenant on sait où on s’en va ». Les organisateurs se penchent déjà sur la deuxième édition qui aura un thème complètement différent des pompiers. Étant donné que le but de ce festival est de mettre en lumière les gens de la région, la thématique gravitera autour d’un sujet touchant le milieu. De plus, d’autres activités hors festival sont en préparation.

Partager cet article