Vélo-E-Go, un nouveau mode de transport s’installe à Tadoussac

Par Karianne Nepton-Philippe
Vélo-E-Go, un nouveau mode de transport s’installe à Tadoussac
Les locaux de Vélo-E-Go sont situés à l’arrière de la Maison du tourisme de Tadoussac. (Photo : courtoisie )

Tadoussac – Ce mercredi 15 mai, marquera l’ouverture officielle de l’entreprise Vélo E-Go de Tadoussac. Une entreprise de location de vélos électriques, située à l’arrière de la Maison du Tourisme. Une nouvelle façon de se déplacer aisément dans la localité, haut lieu du tourisme régional.

Vélo E-Go, c’est l’idée de Sébastien Messier, natif de Montréal, qui a trouvé l’amour à Tadoussac, l’amenant à passer ses étés dans cette petite localité à vocation touristique de la Haute-Côte-Nord.

Et puis un beau jour, Sébastien, qui travaillait comme consultant informatique, s’est découvert un côté entrepreneurial et l’idée de lancer une entreprise de location de vélos électriques lui vient d’un jeune garçon qu’il aperçoit dans la rue à Tadoussac. « Je faisais des rénovations de toiture sur la maison de la grand-mère de ma conjointe et j’ai vu deux jeunes passer en vélos électriques. Je leur ai demandé où ils les avaient pris et c’était un prêt de la parenté », explique Sébastien Messier.

« Ça, on ne fait pas ça à Tadoussac et c’est une si belle activité », a alors pensé le futur entrepreneur. Depuis le mois de septembre dernier, tout se bouscule pour le futur entrepreneur qui monte son projet, prépare un plan d’affaires qu’il propose en première instance à la Municipalité. Accueilli à bras ouverts, le projet est ensuite proposé au conseil des maires de la MRC de La Haute-Côte-Nord, qui donne son aval via une aide financière de 14 000 $ assortie à un prêt du même montant.

Pourquoi électrique?

La différence majeure entre un vélo standard et un vélo électrique est la force requise par l’humain. Avec un vélo standard, c’est l’individu qui doit pédaler de toute ses forces, tandis qu’avec un vélo électrique, il y a une assistance. « En plus ici, à Tadoussac, et sur la Côte-Nord en général, on a de bonnes côtes! Alors, le vélo électrique vient nous assister dans nos montées et nos déplacements en général », explique Sébastien Messier. On pourrait ne pas forcer du tout lorsqu’on se trouve sur une surface plane et seulement se laisser aller avec la force électrique.

Diminuer le nombre de voiture

Non seulement cette idée ajoute une nouvelle activité à faire dans la municipalité, mais elle permet également aux gens de pouvoir se déplacer sans leur voiture. « Je pense que Tadoussac avait un sérieux problème de circulation avec une quantité de voitures extraordinaire sur le réseau routier, alors ça va peut-être dégager un peu les rues », mentionne le propriétaire de Vélo E-Go. Ce dernier rappelle également qu’il s’agit d’une autre option de déplacement éco-responsable.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des