Le Centre d’études collégiales de Forestville s’ajuste au milieu

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
Le Centre d’études collégiales de Forestville s’ajuste au milieu
Nadia Foster est la nouvelle conseillère pédagogique du Centre d’études collégiales de Forestville. Madame Foster a notamment le mandat de faire le pont avec la clientèle, les entreprises et le milieu. (Photo : courtoisie)

Forestville – Tel que promis, le Centre d’études collégiales de Forestville innove. Après avoir revampé ses locaux et mis en place divers incitatifs pour assurer sa pérennité, voilà qu’une nouvelle formation est offerte pour la rentrée, soit une attestation d’études collégiales (AEC) d’agent en support à la gestion des ressources humaines.

« Ce qu’on veut, c’est se rapprocher des entreprises, de la clientèle et du milieu. On a été moins présents au cours des dernières années et on veut corriger ça », lance Manon Chapdelaine, directrice de la formation continue au Cégep de Chicoutimi et responsable du Centre d’études collégiales de Forestville.

Des aveux sentis de la part de celle qui espère lancer le cours d’agent en support à la gestion des ressources humaines le 14 octobre prochain avec idéalement une cohorte d’au moins 12-13 étudiants. À ce jour, sans presqu’aucune publicité, trois personnes sont inscrites à la formation d’une durée de 810 heures, composée uniquement de cours de formation générale et assortie à un stage en entreprise d’une durée de sept semaines. Cette attestation d’études collégiales qui mène à un diplôme ministériel au même titre qu’un diplôme d’études collégiales, s’adresse spécifiquement à la clientèle de la Haute-Côte-Nord qui désire effectuer un retour aux études, faire une mise à jour des connaissances dans le domaine ou changer d’emploi.

D’est en ouest de la MRC

« Nous offrons cette formation sur place et aussi la formation synchrone, c’est-à-dire que des gens des localités plus éloignées, par exemple Tadoussac ou Les Bergeronnes, pourront se connecter en ligne et assister au cours en temps réel comme s’ils se trouvaient dans la classe », précise Mme Chapdelaine.

Pour être admissible à cette formation, le candidat doit avoir terminé son secondaire depuis au moins un an. L’offre de cours est tout de même réaliste et adaptée aux éventuels emplois disponibles en région : les conventions collectives, la dotation, les relations de travail, la santé et sécurité au travail, sont autant d’aspects intéressants qui font partie de l’offre de cours.

« Nous dispensons ce programme au Cégep de Chicoutimi depuis 2015 et le taux de placement est excellent. Les étudiants sont presque tous embauchés par l’entreprise où ils ont effectué leur stage », ajoute la dirigeante du Centre.

Nouvelle conseillère pédagogique

Actuellement, le Cégep de Chicoutimi est en période de recrutement pour le personnel enseignant (environ 8 enseignants pour 13 cours) et des étudiants.

Une nouvelle ressource a été embauchée à titre de conseillère pédagogique afin de succéder à madame Louiselle Jean qui a quitté pour la retraite. Il s’agit de Nadia Foster de Forestville, enseignante de formation. « Madame Foster s’assurera de dynamiser le Centre, de répondre aux entreprises et d’établir des contacts », énumère sa supérieure, visiblement enchantée de sa nouvelle recrue.

Rappelons que l’ajout de la formation d’agent de support à la gestion des ressources humaines est né d’une réflexion initiée par le Cégep de Chicoutimi avec le milieu et les élus de la Haute-Côte-Nord. « Nous désirions assurer la pérennité du Centre et aussi répondre aux besoin des entreprises et du milieu », conclut la responsable du Centre d’études collégiales de Forestville.

Le Centre d’études collégiales de Forestville est présent dans le paysage de la Haute-Côte-Nord depuis maintenant 24 ans, en offrant la formation pré-universitaire du DEC en Sciences humaines.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des