Faire connaître la culture et le patrimoine maritimes

Par Johannie Gaudreault 5:00 AM - 08 février 2020
Temps de lecture :
La coordonnatrice du Rendez-vous de la culture maritime, Caroline Fortier.

La coordonnatrice du Rendez-vous de la culture maritime, Caroline Fortier.

Un nouvel organisme à but non lucratif (OBNL) a été créé par le comité organisateur du Rendez-vous de la culture maritime à Tadoussac. Celui-ci a pour mission de faire connaître la culture et le patrimoine maritimes québécois.

Nommé sous la même appellation que l’événement tadoussacien, l’organisme « vise à ancrer dans la conscience collective la culture, l’histoire et le patrimoine maritimes québécois afin qu’ils soient davantage reconnus et mis en valeur », affirme Caroline Fortier, coordonnatrice du Rendez-vous de la culture maritime. Les membres fondateurs sont Caroline Fortier, Jean-Pierre Fillion et Anne Lévesque.

La création de l’OBNL est née des résultats concluants de la première édition de l’événement qui a eu lieu en juin 2019 à Tadoussac. Le Rendez-vous de la culture maritime sera sans contredit l’activité majeure de l’organisme.

La deuxième édition est prévue les 29, 30 et 31 mai prochain à Tadoussac. Il s’adresse à toute la population, mais également aux professionnels, travailleurs et artisans du domaine maritime ainsi qu’ « à tous les amoureux de la mer », selon Mme Fortier.

« Cette deuxième édition mettra en valeur les phares du Saint-Laurent, ces précieuses lumières sur notre histoire maritime. Mais les goélettes et les bateaux blancs, pour ne nommer que ceux-là, seront également au rendez-vous », dévoile la coordonnatrice.

La programmation, actuellement en développement, sera diffusée à la mi-mars. Les visites de découvertes, les conférences et le croisement des savoirs de l’événement contribuent à créer l’unicité de ce rendez-vous maritime.

« Au Rendez-vous, on parle des épaves, des phares, des métiers maritimes, des bateaux, des navigateurs, etc. C’est un monde vraiment fascinant ! », souligne Caroline Fortier. L’organisme créera aussi des activités ponctuelles de découverte afin de toucher particulièrement les jeunes et leur faire connaître leur univers maritime.

Vers un ancrage collectif

Le Rendez-vous de la culture maritime ne s’ancre pas seulement dans la région de la Haute-Côte-Nord. Avec ses partenaires, il souhaite parcourir le Québec maritime afin de réaliser sa mission et ainsi mettre le « cap sur un ancrage collectif » à la culture, à l’histoire et au patrimoine maritimes.

La page Facebook du Rendez-vous de la culture maritime diffuse des informations intéressantes sur la culture maritime et informe sur les développements de l’événement. Quant au site Internet, il sera disponible bientôt et complété à la mi-mars lors du lancement de la programmation.

Partager cet article