300 choristes chantent Le cœur est un oiseau

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
300 choristes chantent Le cœur est un oiseau
Julie Petitpas de Longue-Rive fait partie des choristes ayant interprété le succès de Richard Desjardins Le cœur est un oiseau. Courtoisie

Julie Petitpas de Longue-Rive et Catherine Emond des Escoumins ont participé au chœur virtuel organisé par Les Voix Ferrées dans lequel plus de 300 chanteurs de partout au Québec interprètent la populaire pièce Le cœur est un oiseau de Richard Desjardins, au profit de Banques alimentaires du Québec.

L’aventure a commencé au début avril pour Mme Petitpas. « J’ai reçu l’invitation par ma chorale Les gens de mon pays des Bergeronnes. Tous les membres de l’Alliance des chorales du Québec ont reçu cette invitation. Je me suis donc inscrite étant bien heureuse de pouvoir participer à un tel vidéo », raconte la soprano qui chante depuis ses neufs ans.

Après son inscription, on lui a fait parvenir les consignes pour enregistrer sa prestation. « Il fallait suivre la voix dans nos écouteurs afin que tous les participants chantent en même temps. J’ai dû m’y prendre à sept ou huit reprises avant d’obtenir une version qui me convenait », lance Julie Petitpas.

Elle a toutefois dû recommencer puisque son vidéo original ne correspondait pas à ses mesures. « Les organisateurs ont pris la peine de me le redemander, c’est qu’ils ont aimé ma voix et ma justesse », souligne-t-elle. Elle fait d’ailleurs partie des chanteurs qui sont en plus gros plan et dont on entend très bien la voix à travers les autres.

Après avoir vu le résultat, le 15 mai, Julie Petitpas était très fière. « Je savais que ce serait de qualité puisque Les Voix Ferrées sont reconnues pour leur professionnalisme », s’exclame la Longuerivoise. Visionnez le vidéo ici : https://youtu.be/r_yEmI5HAV0.

20e anniversaire

La chorale Les gens de mon pays souligne son 20e anniversaire de fondation cette année. Plusieurs activités étaient prévues pour l’occasion, mais toutes ont été annulées en raison de la pandémie. Les choristes ne peuvent plus se réunir pour pratiquer non plus.

En juin, il était planifié de se remémorer les 20 dernières années par l’organisation d’un spectacle spécial. « À l’automne, nous voulions célébrer en grand cet événement important pour la chorale, mais nous ne savons pas encore s’il sera possible de le faire », dévoile Mme Petitpas.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des