Matt Tremblay fait danser l’école Marie-Immaculée des Escoumins

Photo de Johannie Gaudreault
Par Johannie Gaudreault
Matt Tremblay fait danser l’école Marie-Immaculée des Escoumins
Courtoisie

Le danseur professionnel, chanteur et comédien originaire des Escoumins, Mathieu (Matt) Tremblay, a fait profiter les élèves de l’école Marie-Immaculée de son talent en leur offrant des sessions de danse urbaine dans la cour scolaire lors de quatre vendredis après-midi en mai et juin.

Résidant à New York depuis les 15 dernières années, l’artiste est débarqué à Montréal à la fin février pour un tournage de film. « Trois jours plus tard, on m’apprenait que tout était annulé. Ce n’était pas encore le zoo à cause de la COVID-19, alors je me suis dit que j’allais passer deux semaines de vacances aux Escoumins. Par la suite, tout a déboulé. Fermeture des frontières et de la traverse de Tadoussac », raconte-t-il.

Son voyage s’est donc prolongé de plusieurs mois et la directrice de l’école primaire, Claudine Boulianne, a su en profiter.  « C’est moi qui lui ai demandé s’il pouvait venir donner des cours de danse aux élèves. Il a tout de suite accepté », indique-t-elle. « Quand c’est pour les jeunes et, surtout ceux de l’école où j’ai été, je ne peux pas refuser », assure le danseur.

C’est donc dans la cour d’école qu’il donne ses sessions de danse à la mode chez les jeunes comme celles que l’on peut voir via l’application Tik Tok ou des «danses de l’Internet », comme les surnomme Mathieu Tremblay.

Les élèves sont divisés en plusieurs groupes et ils ont chacun une pastille de couleur qui correspond à l’endroit où ils peuvent se placer afin de respecter la distanciation sociale. Pour l’ancien Escouminois, aujourd’hui âgé de 33 ans, « le feeling de redonner à son village donne une motivation de plus ».

Grâce aux réseaux sociaux, il garde contact avec les jeunes de son patelin. « Je suis à New York et je reçois des messages de gens d’ici s’informant sur mon parcours. Je n’hésite pas à révéler le chemin que j’ai pris pour me rendre là où je suis, j’essaie d’être le plus transparent possible. »

Parcours inspirant

Toujours attiré par les arts depuis sa tendre enfance, Matt a quitté la région pour le Saguenay à 15 ans afin de de s’inscrire au programme Arts-Études de la polyvalente de Jonquière.

Après s’être embarqué dans l’aventure Québec Issime, l’artiste s’est dirigé vers New York pour y étudier le chant, la danse et le jeu, ville qu’il n’a pas quittée depuis.

« Ça très bien été et ça va encore très bien », s’exclame-t-il, conscient de la chance qu’il a de vivre de ses talents.

Des embûches, il en a déjouées pour réussir une carrière dans le milieu des arts de la scène. « Danser dans le temps, c’était plus tabou. On n’avait pas les Just Dance ou les Fortnite. Aujourd’hui, les jeunes, ça fait partie de leur quotidien la danse et je le vois. Ils sont plus libres », se rappelle l’artiste multidisciplinaire.

Ce n’est qu’aujourd’hui qu’il se rend compte du courage que ça lui a pris pour suivre sa voie.

« J’ai été à la bonne place, au bon moment, avec les bonnes personnes. C’est maintenant que je réalise que c’était un grand coup. Ç’a été une ride de bateau assez tumultueuse », rigole-t-il.

Maintenant, en plus de faire la fierté de ses parents, il est devenu un modèle inspirant pour les jeunes talents de la Haute-Côte-Nord. Il enchaîne les contrats de comédie musicale, tournage télévisé de séries et films ainsi que les singles à la radio.

Matt Tremblay est originaire des Escoumins.
Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des