COVID-19 : « Ensemble, partageons le fun et non la maladie » ─ DR Richard Fachehoun

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
COVID-19 : « Ensemble, partageons le fun et non la maladie » ─ DR Richard Fachehoun
Le président-directeur général par intérim du CISSS Côte-Nord, Claude Lévesque, et le médecin-conseil de la Direction de la santé publique de la Côte-Nord, Dr Richard Fachehoun.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord a fait le point sur la situation de la COVID-19, tant au niveau des tests, du rappel des mesures sanitaires que du port du masque. Les nouvelles sont d’ailleurs encourageantes quant à la trentaine de personnes en isolement en lien avec le cas d’une personne d’une communauté de l’extérieur de la Côte-Nord qui a séjourné à Uashat mak Mani-utenam et Pessamit à la fin juillet.

« Les prélèvements sont faits et les premiers résultats sont encourageants, ils sont négatifs », a souligné lors du point de presse hebdomadaire du CISSS, le médecin-conseil de la Direction de la santé publique de la Côte-Nord, Dr Richard Fachehoun. Un suivi des personnes en isolement sera assuré jusqu’au 14 août afin de savoir s’il y aura eu une transmission communautaire.

Tests

Depuis le mois de mars, ce sont 9 100 personnes qui ont été testées sur la Côte-Nord. Le nombre de tests réalisés dépasse le 11 000,  a indiqué Dr Fachehoun.

Il invite les gens qui ont des symptômes ou des doutes sur leur état de santé à se faire tester. Un service de dépistage élargi dans les communautés de Pessamit et Uashat  ak Mani-utenam est d’ailleurs prévu les 7, 9 et 10 août.

De son côté, le président-directeur général par intérim du CISSS Côte-Nord, Claude Lévesque, a tenu à s’excuser pour l’annulation des rendez-vous de tests qui étaient prévus le 5 août, 16 à Baie-Comeau et 18 à Sept-Îles. Les rendez-vous prévus dans les installations temporaires (garage ouvert) des deux municipalités ont dû être reportés en raison des conditions climatiques. Les installations aux deux endroits seront améliorées.

Vigilance et respect des mesures

Sur le territoire nord-côtier, les 126 personnes confirmées positives depuis le début de la crise sont toutes guéries. « Il faut continuer de respecter les mesures partout et en tout temps. Il y a recrudescence dans certains pays. Il faut rester vigilants », a-t-il ajouté.

Avec l’assouplissement des mesures pour les rassemblements publics (salle de spectacle, cinéma, événements sportifs et culturels, et autres), passant de 50 personnes à 250, M. Lévesque a tenu à rappeler l’importance du respect du 2 mètres entre les personnes et que pour les rassemblements privés, intérieur ou extérieur, qu’ils sont limités à dix personnes d’un maximum de trois ménages. « Ensemble, partageons le fun et non la maladie. »

Le CISSS Côte-Nord lancera d’ailleurs une campagne de sensibilisation à grand public dans les prochaines semaines sur ses réseaux.

Port du masque

Autant Dr Fachehoun que M. Lévesque ont laissé entendre que les Nord-Côtiers s’accommodaient très bien avec le port du masque. Le président-directeur a cependant interpellé des gens sur l’importance de ne pas porter le masque sous le nez.

« Les gens sont très disciplinés. Selon les données, 86% des Québécois sont favorables aux mesures », a mentionné M. Lévesque, qui a rappelé l’importance de protéger le personnel de la santé, déjà fragilisé.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des