Cross-country en formule locale

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Cross-country en formule locale
À la polyvalente des Rivières de Forestville, chaque groupe classe effectuait le parcours de 2 km consacré au cross-country local pendant leur cours d’éducation physique comme celui de premier secondaire sur ce cliché. Photo : Courtoisie

La pandémie de la COVID-19 ayant causé l’annulation du format habituel du cross-country régional, cette année, le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) a offert à chaque établissement scolaire sa collaboration afin d’organiser une compétition pour ses élèves.

« Les écoles ont donc organisé l’événement chacune à leur façon pour maintenir l’engouement pour cette activité toujours très appréciée des élèves et des membres du personnel, mais, pour la plupart, tout de même en collaboration avec le Réseau du sport étudiant », affirme Patricia Lavoie, responsable des communications au Centre de services scolaire (CSS) de l’Estuaire.

C’est une occasion que n’a pas manquée la polyvalente des Rivières et l’école Saint-Luc de Forestville, l’école Marie-Immaculée des Escoumins, l’école Notre-Dame-du-Sacré-Cœur, la polyvalente des Berges et l’école Dominique-Savio des Berge-ronnes ainsi que l’école Saint-Joseph de Tadoussac.

À Forestville, les compétitions des différents niveaux se sont déroulées pendant les cours d’éducation physique entre le 19 et le 28 octobre et la remise de prix a eu lieu le 30 octobre. Quelque 176 élèves du secondaire sur 203 ont franchi le parcours de 2 km qui avait été aménagé par les enseignants, Dave Delaunay et Nancy Therrien.

Trois gagnants masculins et féminins ont reçu une médaille pour chaque niveau scolaire.

« On voulait que ça ressemble à une fête. On avait une table avec des barres tendres et des bouteilles d’eau ainsi que de nombreux prix de présence à faire tirer, dont des chandails du RSEQ et des bas de sport », indique l’organisatrice Nancy Therrien.

Le garçon et la fille la plus rapide de la polyvalente ont aussi été félicités devant leurs pairs. Il s’agit de William Hovington, élève de quatrième secondaire, qui a terminé la course avec un chronomètre de 7 minutes et 10 secondes. Quant à Alex-Ann Lapointe, deuxième secondaire, elle a réalisé un temps de 9 minutes et 21 secondes.

Aux Escoumins, les élèves de l’école Marie-Immaculée n’ont pas passé outre le cross-country malgré son annulation au niveau régional. L’événement qui rassemblait tous les élèves s’est tenu le 27 octobre à l’entrée du sentier du moulin.

Le décor hivernal n’a pas arrêté les participants qui ont donné leur 100 %. Ils ont pu repartir avec un lait au chocolat après avoir fourni un tel effort.

Charlie Savard et Lewis Rousselot se sont notamment démarqués par leur éthique sportive qui leur a valu un chandail du RSEQ ainsi qu’une serviette à l’image des 3R (respect envers soi-même, respect envers les autres et responsabilité de nos actions).

Lors de la remise de prix, le 29 octobre, les trois jeunes les plus rapides de chaque niveau scolaire ont pu monter sur le podium et recevoir leur ruban.

Au troisième cycle, c’est Andréa Pelchat qui a mis la main sur l’or du côté des filles. En ce qui concerne les garçons, Olivier Gaudreault a mérité la première position.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires