Une semaine dédiée au rayonnement des régions

Photo de Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Par Johannie Gaudreault - Initiative de journalisme local
Une semaine dédiée au rayonnement des régions
L’agente Place aux jeunes du Carrefour jeunesse emploi de la Haute-Côte-Nord, Jeni Sheldon (à gauche, se déplace habituellement à Montréal lors de la Semaine des régions qui se tient au début février. Cette année, l’événement se tiendra de façon virtuelle en raison de la pandémie. Photo : Courtoisie

Du 1er au 5 février, ce sera l’occasion pour le Carrefour jeunesse emploi de la Haute-Côte-Nord (CJE HCN) de prendre part à la 10e édition de la Semaine des régions organisée par Place aux jeunes en région (PAJR). La pandémie a forcé les organisateurs à prendre un virage virtuel cette année.

Comme les déplacements interrégionaux sont interdits, il était impossible d’organiser les visites habituelles dans les établissements scolaires de Québec et Montréal ainsi que le salon au Complexe Desjardins.

Toutefois, des initiatives régionales seront mises en branle pendant cette semaine dédiée à la promotion et au rayonnement des régions.

« La Semaine des régions se déroulera plutôt virtuellement. Chaque MRC déployant les services de PAJ a pour mission de faire parler de sa région. On peut choisir par quel moyen. Certains font des quiz ou des live sur Facebook. Nous, on a décidé de lancer des capsules vidéos pour présenter de nouveaux arrivants des dernières années », dévoile Jeni Sheldon, agente PAJ.

Ces capsules seront réalisées de façon conviviale avec des extraits d’entrevue. D’une durée d’environ deux minutes, elles seront diffusées sur les réseaux sociaux du CJE HCN.

« Les nouveaux résidents expliqueront leur coup de cœur de la région, les raisons qui les ont poussés à déménager ici pour démystifier la vie en région », détaille Mme Sheldon.

De plus, un projet régional avec les autres agents PAJ de la Côte-Nord sera dévoilé. Il s’agit également d’une capsule vidéo à saveur humoristique « pour promouvoir la région ».

La Semaine des régions est un des moyens utilisés par l’agente PAJ pour attirer des jeunes qualifiés âgés de 18 à 35 ans sur le territoire de la Haute-Côte-Nord.

« L’an passé, j’ai rencontré une de mes migrations de cette année qui est désormais installée aux Escoumins, raconte Jeni Sheldon. Parfois, ça donne des résultats rapides, mais la plupart du temps, ce sont des graines qui l’on sème pour plus tard. »

Services aux employeurs

Même s’ils sont moins connus, PAJ offre également des services aux employeurs et entreprises de la Haute-Côte-Nord.

Ces derniers peuvent afficher leurs offres d’emploi gratuitement sur le site Web de l’organisme, bénéficiant ainsi « d’une banque de candidatures immense d’environ 10 000 personnes », selon l’agente PAJ.

De plus, les candidats ciblés par une entreprise peuvent être accompagnés pour la recherche de logement, apprendre à connaître la région (séjour individuel) et faciliter leur intégration.

« Ça peut jouer beaucoup sur la rétention du personnel », précise Mme Sheldon. Le conjoint ou la conjointe ainsi que le reste de la famille peuvent être aussi pris en charge.

Pour plus d’informations ou faire appel aux services de PAJ, il faut contacter l’agente Jeni Sheldon au 581-324-1110, poste 236.

Originaire d’Angleterre, Mme Sheldon est bien placée pour discuter des enjeux de migration avec les futurs ou nouveaux arrivants.

C’est lors d’un voyage en sac à dos il y a 25 ans qu’elle est tombée en amour avec la région.

« J’ai été bénévole pendant deux ans au GREMM à Tadoussac et j’ai fait la rencontre de mon copain à Québec. On s’est installé à Tadoussac et j’ai fondé ma famille ici », ajoute-t-elle.

30e anniversaire

Depuis deux ans, elle fait partie du réseau PAJ qui célèbre ses 30 ans d’existence en 2021. Des festivités avaient été planifiées, mais elles ont dû être repoussées en raison de la crise sanitaire.

« PAJ est un réseau fort et soudé. Quand j’ai commencé, nous étions 50 agents et maintenant, nous sommes 80 déployés à travers la province », de conclure la hautnord-côtière d’adoption.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires